Geoffrey R. Burbidge

Pays :États-Unis
Langue :anglais
Note :
Astrophysicienne. - En poste à l'University of California, San Diego, La Jolla, Californie, USA (en 1987)
ISNI :ISNI 0000 0001 0879 8545

Ses activités

Éditeur scientifique2 documents

Auteur du texte2 documents

  • A different approach to cosmology

    from a static universe through the big bang towards reality

    Description matérielle : XI-357 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 339-350 . Index
    Édition : Cambridge (GB) : Cambridge university press , 2000
    Autre auteur du texte : Fred Hoyle (1915-2001), Jayant Vishnu Narlikar

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb375588847]
  • Facts and speculations in cosmology

    Description matérielle : 1 vol. (VIII-287 p.)
    Description : Note : Notes bibliogr.
    Édition : Cambridge : Cambridge university press , 2008
    Autre auteur du texte : Jayant Vishnu Narlikar

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb413175999]

Préfacier1 document

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Observational cosmology : proceedings of the 124th Symposium of the International Astronomical Union / ed. by Adelaide Hewitt, Geoffrey Burbidge, and Li Zhi Fang, 1987

Biographie Wikipedia

  • Geoffrey Ronald Burbidge (24 septembre 1925 - 26 janvier 2010) était un physicien américano-britannique. Il fut professeur à l'université de Californie à San Diego et était le mari de Margaret Burbidge.En 1957, Margaret Burbidge, lui, William Fowler et Fred Hoyle furent les auteurs de l'article sur la nucléosynthèse stellaire : B²FH, d'après les initiales des noms des quatre auteurs. Burbidge est principalement connu pour sa théorie de l'état stationnaire, alternative au Big Bang proposée au début des années 1950 et aujourd'hui abandonnée.Selon Burbidge, l'univers est oscillant et donc se dilate et se contracte périodiquement sur un temps infini. Cette théorie, à cause de sa nature controversée, a apporté à Burbidge une certaine renommée mais aussi de nombreuses critiques.

Pages équivalentes