Ioakeim III (patriarche de Constantinople, 1834-1912): nom en religion

Image non encore disponible
Pays :Grèce
Langue :grec moderne (après 1453)
Sexe :masculin
Naissance :18-01-1834
Mort :13-11-1912
Note :
Métropolite de Varna (1864-1873) et patriarche de Constantinople (1878)
Domaines :Géographie de l'Europe
Autres formes du nom :Joachim (métropolite de Varna, 1834-1912)
Ioakim (métropolite de Varna, 1834-1912)
Iōakeim III (patriarche de Constantinople, 1834-1912)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 6146 3376

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Contenu dans : B"lgarskoto V"zraždane v" Varna i Varnensko

    Correspondance. - [1]

    Description matérielle : XIX-494 p.-[2] f. de pl.
    Description : Note : Contient la correspondance du métropolite Joachim avec le Patriarcat de Constantinople, texte grec et trad. bulgare en regard, ainsi qu'un choix d'autres documents trad. en bulgare. - Index
    Édition : Sofia : Impr. de la Cour , 1934
    Auteur du texte : Église orthodoxe. Patriarcat oecuménique

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Ioakeim III (patriarche de Constantinople; 1834-1912)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • La renaissance bulgare à Varna et ses environs : le métropolite Joachim et sa correspondance / Pierre Nikov, 1934
  • BN Service bulgare

Autres formes du nom

  • Joachim (métropolite de Varna, 1834-1912)
  • Ioakim (métropolite de Varna, 1834-1912)
  • Iōakeim III (patriarche de Constantinople, 1834-1912)
  • Ioakim III (patriarche de Constantinople, 1834-1912)
  • Joachim III (patriarche de Constantinople, 1834-1912)

Biographie Wikipedia

  • Joachim III de Constantinople (en grec moderne Ιωακείμ Γ'), né le 18 janvier 1834 et mort le 13 novembre 1912, fut l'un des plus importants patriarches de Constantinople. Il est connu sous l’appellation de Joachim le Grand, ou Joachim le Magnifique, en raison de sa riche personnalité et des nombreuses actions qu'il a menées dans une période de bouleversements historiques cruciaux pour l'orthodoxie, qui virent la fin des empires et l'apparition des États-nations. Il doit à ses éminentes qualités d'avoir été élu deux fois sur le trône œcuménique, la première fois du 16 octobre 1878 au 11 avril 1884, puis de nouveau, du 7 juin 1901 au 26 novembre 1912.

Pages équivalentes