Rachel Whiteread

Pays :Grande-Bretagne
Sexe :féminin
Note :
Artiste
ISNI :ISNI 0000 0000 8402 7753

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Rachel Whiteread

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Rachel Whiteread, née le 20 avril 1963 à Londres, est une sculptrice, graveuse et dessinatrice britannique.Son travail se caractérise par le moulage des espaces vides présents dans différents objets du quotidien (par exemple : dessous de chaise, intérieur d'armoire, dessous d'escaliers, matelas...) faisant ainsi apparaître les traces de ces objets en négatif. Elle transpose le vide en plein et le plein en vide. Ses sculptures sont généralement faites avec des matériaux utilisés pour la conception de celles-ci (plâtre, caoutchouc...) mais rarement pour l'objet final. Elle se distingue de ses contemporains grâce à une réflexion de travail calme et contemplative impliquant une réaction corporelle et physiologique profonde : le spectateur se retrouvant ainsi extérieur à l'entité ne peut que la contourner et la contempler (dans la même logique où le plein enveloppait le vide). C'est l’œuvre emblématique House qui lui permet de remporter en 1993 le prix Turner délivré par le Tate Museum (première femme à l'obtenir) . Il s'agit du moulage en béton de l'intérieur d'une maison victorienne à Londres. Ses autres œuvres les plus connues sont : Le Mémorial de l’Holocauste à Vienne en 2000 et la sculpture en résine du socle de Trafalgar Square à Londres en 2001.

Pages équivalentes