Louis-François Bertin (1766-1841)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Paris (France), 14-12-1766
Mort :Paris (France), 13-09-1841
Note :
Publiciste. - Directeur du Journal des débats
Domaines :Sciences de l'information et de la documentation
Histoire de la France
Autres formes du nom :Jean-François Bertin (1766-1841)
L. F. Bertin (1766-1841)
Bertin l'aîné (1766-1841)
ISNI :ISNI 0000 0000 3967 0459

Ses activités

Traducteur4 documents

  • La caverne de la mort

    Description matérielle : 175 p., front.
    Description : Note : Trad. de : "The cavern of death : a moral tale". - Daté 1799, d'après "La France révolutionnaire et impériale" / André Monglond, t. IV, 1920-1978. - Front. dessiné par P. J. Challiou et gr. sur cuivre par Louis-François Mariage : "Je reçois ce don! et je jure de ne prendre aucun repos jusqu'à ce que la vengeance soit complette"
    Sources : CG, XII, 267. - Genre romanesque, 1751-1800, 99.5. - Monglond
    Édition : , 1799
    Imprimeur-libraire : Claude-François Maradan (1762-1823)
    Dessinateur : P. J. Challiou (graveur, 17..-18.. )
    Graveur : Louis-François Mariage (graveur, 17..-18..)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300967567]
  • L'église de Saint-Siffrid

    Description matérielle : 5 t. (183 p., front. ; 190 p., front. ; 192 p., front. ; 188 p., front. ; 227 p., front.)
    Description : Note : Trad. de : "The church of saint Siffrid". - Attribué à Jane West ou à Elizabeth Hervey, d'après le catalogue de la British Library (http://www.bl.uk), 2016-11-08 ; attribué à Elizabeth Hervey, d'après ESTC (http://www.bl.uk), 2017-06-16. - Front. dessinés par P. J. Challiou et gr. sur cuivre par Louis-François Mariage et Robert de Launay : "Elle est morte!, s'écria-t-il" (t. I) ; "Ce ne fut que lors que Conway voulut passer l'anneau de l'alliance dans le doigt d'Ethelreda, qu'elle s'apperçut que celui de son premier mariage y étoit encore" (t. II) ; "Lady Marianne tomba à genoux dans l'attitude du crime suppliant" (t. III) ; "Il se précipite alors vers la fenêtre et sauta dans un petit jardin" (t. IV) ; "Bientôt il se mit de la partie ; partagea leur eau de vie, et s'efforça d'étouffer sa consience et ses remords, en s'abandonnant à son malheureux penchant" (t. V)
    Sources : CG, XII, 267. - ESTC. - Genre romanesque, 1751-1800, 99.176
    Édition : , 1799
    Imprimeur-libraire : Louis-Marie Cellot (1760-1846), Claude-François Maradan (1762-1823)
    Dessinateur : P. J. Challiou (graveur, 17..-18.. )
    Auteur présumé du texte : Elizabeth Hervey (1748-1820), Jane West (1758-1852)
    Graveur : Robert de Launay (1749?-1814), Louis-François Mariage (graveur, 17..-18..)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30096757k]
  • Éliza, ou Mémoires de la famille Elderland

    Description matérielle : 4 t. (192 p., front. ; 204 p., front. ; 200 p., front. ; 196 p., front.)
    Description : Note : Titre de départ : " Mémoires de la famille Elderland"; trad. de : "The castle on the rock, or Memoirs of the Elderland family". - Par A. Kendall, d'après la "Bibliographie du genre romanesque français 1751-1800", 1977 , 98.55. - Daté d'après "La France révolutionnaire et impériale" / André Monglond, t. IV,1920-1978. - Front. gr. sur cuivre : "Tatez-lui le pouls, Miss, vous vous y connoissez mieux que moi" (t. I) ; "Rouland fut obligé de serrer Elisa de plus près pour qu'elle fut plus commodément, il passa un bras autour d'elle" (t. II) ; "Ils s'assirent sur les débris d'une colonne mutilée, triste vestige des ravages du temps" (t. III) ; "Nous entendons tout à coup crier, le feu, le feu, mettons le feu" (t. IV)
    Sources : CG, LXXXI, 45. - Monglond. - Genre romanesque, 1751-1800, 98.55
    Édition : , 1799
    Imprimeur-libraire : Claude-François Maradan (1762-1823)
    Auteur du texte : A. Kendall (romancière, 17..-18..?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30677650r]
  • Éliza, ou Mémoires de la famille Elderland

    Description matérielle : 4 t. (295 ; [4]-240 ; 246 ; 174 p.)
    Description : Note : Trad. de : "The castle on the rock, or Memoirs of the Elderland family". - Par A. Kendall, d'après la "Bibliographie du genre romanesque français 1751-1800", / Angus Martin, Vivienne G. Mylne, Richard R. Frautschi, Londres, Paris, 1977. - Daté d'après la "Bibliographie du genre romanesque français, 1751-1800". - Catalogué d'après l'ex. BnF [16-y2-65237, incomplet des tomes I, III et IV ; collation des t. I, III et IV restituée d'après la "Bibliographie du genre romanesque français 1751-1800" / Angus Martin, Vivienne G. Mylne, Richard Frautschi, 1977
    Sources : Genre romanesque, 1751-1800, 98.55
    Édition : , 1798
    Imprimeur-libraire : Hautin (libraire, 17..-18..?), Gabriel-Henri Nicolle (1767-1829), Poignée (imprimeur-libraire, 17..-18..)
    Auteur du texte : A. Kendall (romancière, 17..-18..?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35807895v]

Directeur de publication2 documents

Auteur du texte2 documents2 documents numérisés

  • Liberté de la presse

    Description matérielle : 58 p.
    Édition : Paris : impr. de Le Normant fils , 1829
    Autre auteur du texte : André Marie Jean Jacques Dupin (1783-1865)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30096754j]
  • Procès de M. Bertin aîné, rédacteur en chef et gérant responsable du Journal des débats, accusé d'offense à la personne du roi et d'attaque contre son autorité constitutionnelle

    Description matérielle : 24 p.
    Description : Note : Extrait de la "Gazette des tribunaux" du 25 décembre
    Édition : [Paris] : [impr. de Pihan Delaforest] , [ca 1829-1830]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30096755w]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Louis-François Bertin (1766-1841)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : La caverne de la mort / traduit de l'anglais... par L. - F. Bertin, 1813
    Bertin ou La naissance de l'opinion [Texte imprimé] : "le Journal des débats littéraires et politiques" / Jean-Paul Clément. - Paris : Éditions de Fallois, 2018.
  • Ouvrages de reference : DBF
    Larousse 19e s
    ABF
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Bertin (Louis-François), l'aîné

Autres formes du nom

  • Jean-François Bertin (1766-1841)
  • L. F. Bertin (1766-1841)
  • Bertin l'aîné (1766-1841)

Biographie Wikipedia

  • Louis-François Bertin, dit Bertin l'Aîné, né le 14 décembre 1766 à Paris où il est mort le 13 septembre 1841, est un journaliste et écrivain politique français.Fils d'un secrétaire d'Étienne François de Choiseul, il devient directeur du Journal des débats, qu'il rachète en 1799 au lendemain du 18 brumaire dans le but de défendre les idées conservatrices. Sous son habile direction, et grâce aux concours d'hommes tels que Joseph Fiévée, Julien Louis Geoffroy, Jean François Joseph Dussault, François-René de Chateaubriand, Charles-Marie de Feletz, Jean François Boissonade de Fontarabie, Conrad Malte-Brun, Hoffmann, Charles Nodier, ce journal obtient aussitôt un immense succès et jouit d'une grande autorité surtout en littérature.En 1800, suspect de royalisme, Louis-François Bertin est emprisonné au Temple, puis exilé. Il ne peut rentrer en France qu'en 1805. Puis en 1811, il est dépouillé de sa propriété par décret impérial.Il reprend la direction du journal en 1814 et y soutient chaudement la cause de la Restauration. En 1815, il accompagne Louis XVIII en Belgique et collabore au Moniteur de Gand. En 1824, à l'instar de Chateaubriand, il retire son soutien au régime du fait d'une politique devenue impopulaire, et le Journal des débats prend dès lors la défense des doctrines constitutionnelles. Après 1830, il se rallie promptement à Louis-Philippe et devient avec son frère Pierre Louis Bertin l'un des plus fermes appuis de la nouvelle monarchie.Le peintre Ingres a fait son portrait en 1832. Exposé au Salon de 1833, ce portrait est devenu aujourd'hui l'une de ses œuvres les plus célèbres.<span id="Fr.C3.A8res_Bertin"/>Ses deux fils Armand Bertin et Edouard Bertin dirigent successivement le Journal des débats après sa mort. Sa fille Louise Bertin est une poète et compositeur de musique.

Pages équivalentes