Séeberger frères

Illustration de la page Séeberger frères provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Création :1909
Fin d'activité :1977
Activité commerciale :Éditeur
Adresse :33 rue de Chabrol, Paris.
Note :
Atelier photographique créé, à Paris, en 1909 par Jules, Henri et Louis Séeberger. - JHLS = Jules Henri Louis Séeberger. - Repris en 1927 et 1930 par Jean et Albert Séeberger, fils de Louis
Domaines :Photographie
Autres formes du nom :JHLS
Photo Séeberger

Ses activités

Agence photographique163 documents

Photographe68 documents1 document numérisé

Photographe de l'œuvre reproduite4 documents

Illustrateur2 documents

  • Jardins parisiens à la Belle Époque

    Description matérielle : 158 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 156
    Édition : Paris : Monum, Éd. du Patrimoine , 2004
    Éditeur scientifique : Claude Malécot
    Préfacier : Jean-Paul Brighelli

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb391544288]
  • Le Paris d'Hollywood

    sur un air de réalité

    Description matérielle : 133 p.
    Édition : Paris : Caisse nationale des monuments historiques et des sites , 1994
    Auteur du texte : Gilbert Salachas

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35772837r]

Autre1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Séeberger frères

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

A pour membre :

  • Photographe. - Frère de Jules et Louis Séeberger, oncle de Jean et Albert Séeberger. - Avec ses frères, il a ouvert en 1909 l'atelier Séeberger frères

  • Photographe. - Frère de Jules et Henri Séeberger, père de Jean et Albert ; avec ses frères il ouvre en 1909 l'atelier Séeberger frères, rejoint ensuite par ses fils

  • Photographe. - Frère de Louis et Henri Séeberger, oncle de Jean et Albert Séeberger. - Avec ses frères et son neveu Louis fonde l'atelier Séeberger frères en 1909 qu'il quitte en 1926

  • Photographe. - Fils de Louis Séeberger et frère d'Albert, il rejoint l'atelier Séeberger frères en 1927 jusqu'en 1977

  • Photographe. - Fils de Louis Séeberger et frère d'Albert, il rejoint l'atelier Séeberger frères en 1930 jusqu'en 1977

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Le Paris d'Hollywood / par Gilbert Salachas ; photogr., Séeberger frères, 1994
  • Encycl. internationale des photographes / Michèle et Michel Auer, 1992

Autres formes du nom

  • JHLS
  • Photo Séeberger

Expositions virtuelles et ressources multimedia

Biographie Wikipedia

  • Les Frères Seeberger sont Jules Seeberger (1872-1932), Louis Seeberger (1874-1946), Henri Seeberger (1876-1956).Nés d'un père bavarois installé en France et d'une mère lyonnaise, Jules (1872-1932), Louis (1874-1946) et Henri (1876-1956) Séeberger fondent en 1905 un atelier photographique familial. En 1891 déjà, Jules réalise ses premières photographies et participe avec Henri aux concours annuels de la Ville de Paris (1903-1904).Avec les frères Kunzli, puis avec l'éditeur Léopold Verger ils débutent en 1906 une série de cartes postales sur Paris.Louis les rejoint et, ensemble, ils photographient le vieux Montmartre, puis étendent leurs travaux dans les grandes villes du Midi, les villégiatures de la Côte d’Azur ou la côte normande, les villes de cure ou de tourisme alpin, les champs de course, les petits métiers des ports ou de la campagne, les jardins publics, les jeux d'enfants.Épaulés par leurs mère (Louise), sœur (Félicie) et épouse, Jules, Louis et Henri Séeberger s'attachent à documenter leur époque. La famille est modeste (le père, Jean-Baptiste, est employé de commerce), et unie autour de la photographie.Les Séeberger se lancent dans la mode en 1909 (l'aîné, Jules, a 37 ans) et leurs premières photos paraissent dans La Mode pratique, en réponse à une commande de Madame de Broutelles, directrice de la revue. Ainsi les plus belles créations de la haute couture française de l'entre-deux-guerre sont photographiées par les Séeberger, qui découvrent au fur et à mesure de leur production, et avec un regard tranquille, cette micro-société à laquelle ils n'appartiennent pas.Une des séries de photos réalises à cette époque concernent la Boutique de Coco Chanel à Biarritz. Vers 1925, Jules abandonne la photographie ; Henri et Louis continuent à fournir à la presse des photographies de mode et d’événements mondains jusqu’à la Seconde guerre mondiale.En 1923, une agence d’Hollywood, l’International Kinema Research, leur commande des photographies documentaires sur Paris pour des décorateurs américains qui devaient recréer en studio le cadre de vie parisien. Ils y travaillent jusqu’en 1931, rejoints en 1927 et en 1930 par les deux fils de Louis, Jean, et Albert.

Pages équivalentes