Theófilos Kaḯris (1784-1853)

Pays :Grèce
Langue :grec moderne (après 1453)
Sexe :masculin
Naissance :19-10-1784
Mort :09-01-1853
Note :
Philosophe et théologien
Autres formes du nom :Theófilos Kaḯrīs (1784-1853)
Theófilos Caḯris (1784-1853)
ISNI :ISNI 0000 0000 3161 4508

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Theófilos Kaḯris (1784-1853)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Encycl. Grèce
    Encycl. Pápyros
  • BN Cat. gén. : KAÏRI (Theophilos)
    BnF Service grec moderne

Autres formes du nom

  • Theófilos Kaḯrīs (1784-1853)
  • Theófilos Caḯris (1784-1853)

Biographie Wikipedia

  • Theóphilos Kaíris (ou Kaíres) (Andros 19 octobre 1784 – Syros 9 ou 13 janvier 1853, en grec : Θεόφιλος Καΐρης ; son prénom de baptême était Thomas) fut un enseignant, prêtre, érudit, philosophe et révolutionnaire grec.Après des études de philosophie et de sciences en Asie mineure, Italie et France, il entra dans le clergé orthodoxe et commença sa carrière d'enseignant dans l'institution où il avait entamé ses études. Il participa activement à la guerre d'indépendance dans la région de l'Olympe et fut gravement blessé. Enseignant réputé, il fonda une institution scolaire de renom autour de son orphelinat pour les enfants des combattants de la guerre d'indépendance et développa l'enseignement des sciences modernes en Grèce. Il fut aussi un ardent propagateur des idées politiques nouvelles liées à la philosophie des Lumières et se heurta de fait au régime d'Othon de Bavière dans les années 1830. Il fut le fondateur de la théosébie (une forme de déisme proche de la théophilanthropie de la Révolution française) et fut excommunié par l'Église orthodoxe de Grèce. Il fut assigné à résidence puis s'exila avant de revenir pour un second procès intenté par l'Église orthodoxe. Il mourut peu avant sa réhabilitation par l'Aréopage, la plus haute juridiction grecque.

Pages équivalentes