Jacques Novicow (1849-1912)

Illustration de la page Jacques Novicow (1849-1912) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Constantinople, 29-09-1849
Mort :Paris, 21-05-1912
Note :
Membre et ancien vice-président de l'Institut international de sociologie
ISNI :ISNI 0000 0001 0900 8744

Ses activités

Auteur du texte35 documents13 documents numérisés

  • L'avenir de la race blanche

    critique du pessimisme contemporain

    Description matérielle : 1 vol. (183 p.)
    Édition : Paris : F. Alcan , 1897

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31027703k]
  • Conscience et volonté sociales

    Description matérielle : 1 vol. (383 p.)
    Édition : Paris : V. Giard et E. Brière , 1897

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb310277058]
  • La critique du darwinisme social

    Description matérielle : 1 vol. (406 p.)
    Édition : Paris : F. Alcan , 1910

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31027706m]
  • La Fédération de l'Europe

    Description matérielle : 1 vol. (807 p.)
    Édition : Paris : F. Alcan , 1901

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31027710v]
  • Les gaspillages des sociétés modernes

    contribution à l'étude de la question sociale

    Description matérielle : 1 vol. (X-344 p.)
    Édition : Paris : F. Alcan , 1894

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31027713w]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : La question de l'Alsace-Lorraine : critique du point de vue allemand / par J. Novicow, 1895
    L'expansion de la nationalité française, coup d'oeil sur l'avenir / Novicow, 1903
  • Ouvrages de reference : Lorenz
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • Jacques Novicow (en russe : Яков Александрович Новиков, Iakov Aleksandrovitch Novikov), né le 29 septembre 1849 à Constantinople et mort le 21 mai 1912, était un sociologue russe d'expression française. Né d'un père russe et d'une mère grecque, il était le quatrième enfant de sa famille. En 1853, celle-ci s'installa à Odessa. Un voyage en Italie, vers l'âge de huit ans, lui fit une forte impression. Il fit des études de droit à l'Université d'Odessa, mais il s'intéressa rapidement aux questions sociales. Il fut professeur à l'Université d'Odessa, mais également membre de la Chambre de commerce et ancien membre du Conseil provincial de cette ville. Il avait de plus hérité de l'industrie de son père. Il passa une partie de sa vie en France et écrivit en français la plupart de ses ouvrages. Son ouvrage Les Luttes entre les sociétés humaines et leurs phases successives lui apporta la notoriété. Farouche opposant du darwinisme social et de la guerre, il fut l'un des promoteurs et défenseurs de la fédération européenne. Il défendit également le français comme langue internationale, face à l'anglais. Il fut membre, puis vice-président de l'Institut international de sociologie. Jacques Novicow, peu connu aujourd'hui, développa une critique rationnelle et systématique de la guerre bien avant que Norman Angell ne publie La grande illusion. A en croire l'article de Kevin Alleno paru dans Relations Internationales, Norman Angell se serait même grandement inspiré de l'oeuvre de Novicow, ce qui occasionna d'ailleurs une grande polémique dans les milieux pacifistes. Vierdana Grossi explique le relatif anonymat de Novicow par le fait qu'il habitait Odessa et non une grande ville comme Londres à l'instar d'Angell. Ce dernier se justifia beaucoup vis-à-vis de Novicow, tandis que celui-ci préféra rester discret. Jacques Novicow de par ses thèses pacifistes, eût une certaine "proximité intellectuelle" avec les socialistes bien qu'il désapprouva grandement leurs thèses économiques et le concept de lutte des classes qu'il assimilait à du darwinisme social.

Pages équivalentes