Guyonne-Élisabeth-Josèphe de Montmorency Luynes (duchesse de, 1755-1830)

Illustration de la page Guyonne-Élisabeth-Josèphe de Montmorency Luynes (duchesse de, 1755-1830) provenant de Wikipedia
Pays : France
Sexe : féminin
Naissance : 14-02-1755
Mort : 24-07-1830
Activité commerciale : Imprimeur libraire
Note :
Femme de lettres, traductrice et imprimeur. - Fille de Guy-André-Pierre, duc de Laval-Montmorency, et de Jacqueline-Hortense de Bullion-Fervacques. Épouse Louis-Joseph-Charles-Amable d'Albert, duc de Luynes (1748-1807), en avril 1768. Nommée dame du palais de la reine Marie-Antoinette en 1775 (en charge jusqu'en 1789), puis dame d'honneur de la reine. Tient un salon littéraire, traduit de l'anglais en français et publie des textes. Retirée avec son mari dans le château de celui-ci à Dampierre (aujourd'hui Dampierre-en-Yvelines) en 1792, elle y établit en 1795 un atelier d'imprimerie. Imprime en très petit nombre des ouvrages qu'elle compose parfois personnellement. Une quinzaine de publications (dont "The Life and adventures of Robinson Crusoë", "Histoire de la vie et de la mort tragique de Vittoria Accorambona duchesse de Bracciano", "Recueil de quelques articles tirés de différents ouvrages périodiques") sortent de ses presses. Suspend son activité d'imprimerie à la suite des décrets impériaux des 5 fév. et 18 nov. 1810 interdisant les imprimeries particulières ; elle laisse alors inachevée son édition française révisée du "Spectator" de Joseph Addison et Robert Steele. Décédée en juillet 1830
Autres formes du nom : Guyonne-Élisabeth-Josèphe de Laval-Montmorency (1755-1830)
Guyonne-Élisabeth-Josèphe de Montmorency (duchesse de Luynes, 1755-1830)
Madame Montmorency, Luynes (1755-1830)
G. E. J. Montmorency, Albert-Luynes (1755-1830)
G. É. J. M. A. L. (1755-1830)
Madame de Luynes (1755-1830)
ISNI : ISNI 0000 0000 0185 2169

Guyonne-Élisabeth-Josèphe de Montmorency Luynes (duchesse de, 1755-1830) : œuvres (15)

Auteur du texte (2)

Le Vrai bonheur, ou la Foi de Tobie récompensée, poème tiré de l'Écriture sainte, destiné par l'auteur à sa fille [par Mme de Luynes, née Montmorency]
A ma belle mère. Traduction en vers de l'élégie de Gray sur un cimetière de village

Voir aussi (3)