Paul Reclus (1847-1914)

Illustration de la page Paul Reclus (1847-1914) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Orthez (Pyrénées-Atlantiques), 07-03-1847
Mort :Paris, 29-07-1914
Note :
Médecin. - Professeur à la Faculté de médecine de Paris. - Membre de l'Académie de médecine de Paris, section de médecine opératoire (élu en 1895). - Chirurgien en chef de l'Hôtel-Dieu. - Frère de : Reclus, Élisée (1830-1905), Reclus, Élie (1827-1904), Reclus, Armand (1843-1927) et Reclus, Onésime (1837-1916)
Domaines :Médecine
Autre forme du nom :Jean Jacques Paul Reclus (1847-1914)
ISNI :ISNI 0000 0001 2102 3699

Ses activités

Auteur du texte35 documents9 documents numérisés

Éditeur scientifique10 documents8 documents numérisés

Directeur de publication3 documents2 documents numérisés

Préfacier2 documents2 documents numérisés

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Paul Reclus (1847-1914)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : L'Anesthésie localisée par la cocaïne / par le Dr Paul Reclus, 1903
  • Ouvrages de reference : Les professeurs de la Faculté de médecine de Paris : dictionnaire biographique, 1794-1939 / Françoise Huguet, 1991
    ABF
    Index biographique des membres, des associés et des correspondants de l'Académie de médecine / [établi par Maurice Genty], 1991
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Reclus (Dr Paul)
    BN Cat. gén. suppl.

Autre forme du nom

  • Jean Jacques Paul Reclus (1847-1914)

Biographie Wikipedia

  • Paul Reclus est un chirurgien français, né à Orthez (Basses-Pyrénées) le 7 mars 1847, mort en 1914, fils de Jacques Reclus et frère d'Élie, Élisée, Onésime et Armand Reclus. Il est le cousin germain de Pauline Kergomard née Ducos, fondatrice des écoles maternelles en France.Paul Reclus participe à la guerre de 1870 comme chirurgien de campagne, puis à la Commune de Paris, comme chirurgien du bataillon dans lequel combat son frère Élisée, à la capture duquel il assiste au cours de la bataille de Châtillon.Paul Reclus est surtout connu pour avoir vulgarisé l'usage de la cocaïne comme anesthésique local et inauguré, en 1904, l'emploi de son premier substitut de synthèse, la stovaïne, mis au point par Ernest Fourneau. Il a aussi décrit la mastopathie kystique diffuse appelée également maladie de Reclus.Maire du village d'Orion dans les Basses-Pyrénées, il représente le canton de Salies-de-Béarn au conseil général de ce département de 1897 à sa mort en 1914.

Pages équivalentes