Abbaye Notre-Dame. Ganagobie, Alpes-de-Hautes-Provence. 1992-....

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Site Web :http://www. ndganagobie. com
Adresse :Le Prieuré, 04310, Ganagobie.
Note :
L'ancien Prieuré clunisien de Ganagobie fut cédé en 1891 à l'Abbaye Sainte-Madeleine de Marseille (Congrégation de Solesmes), qui commença à restaurer les lieux. Exilés en 1901, les moines de Marseille reprirent possession de Ganagobie en 1922, mais installèrent leur abbaye à Hautecombe (à Saint-Pierre-de-Curtille, Savoie). Une présence monastique fut toutefois assurée à Ganagobie jusqu'en 1992, date à laquelle l'Abbaye d'Hautecombe fut transférée à Ganagobie
Ganagobie était un prieuré sous l'Ancien Régime ; aujourd'hui, on en parle couramment comme d'une abbaye ou d'un prieuré
Domaines :Religion
Architecture
Autres formes du nom :Abbaye Notre-Dame de Ganagobie (1992-....)
Congrégation de Solesmes. Abbaye Notre-Dame. Ganagobie, Alpes-de-Hautes-Provence
Monastère de Ganagobie (1992-....)
Voir plus

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Trimest

    N° 1 et 2 (1992, avr./sept.) -

  • L'abbaye Notre-Dame de Ganagobie

    Description matérielle : 1 vol. (31 p.)
    Édition : [Rennes] : Éd. "Ouest-France" , DL 2010
    Illustrateur : Robert Callier

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb422492955]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Abbaye Notre-Dame. Ganagobie, Alpes-de-Hautes-Provence (1992-....)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Avant 1789, voir

  • Prieuré de Clunisiens fondé au Xe siècle (la fondation est attribuée à Jean III, évêque de Sisteron, malheureusement pas attesté !). Donation à Cluny confirmée par une bulle d'Étienne VIII en 939. Monastère supprimé en 1789 ; bâtiments vendus en 1791. - Monastère cédé en 1891 à l'Abbaye Sainte-Madeleine de Marseille (Congrégation de Solesmes), qui commença à restaurer les lieux. Exilés en 1901, les moines reprirent possession des lieux en 1922, mais installèrent leur abbaye à Hautecombe (à Saint-Pierre-de-Curtille, Savoie). Une présence monastique fut assurée à Ganagobie jusqu'en 1992, date à laquelle l'Abbaye d'Hautecombe fut transférée à Ganagobie

Avant 1992, voir

  • Cette abbaye de Cisterciens de la Congrégation cistercienne de l'Immaculée Conception (Sénanque) fut confiée en 1922 aux Bénédictins de la Congrégation de Solesmes. - De 1922 à 1992, abbaye de Bénédictins de la Congrégation de Solesmes, à la suite du transfert à Hautecombe de l'Abbaye Sainte-Marie-Madeleine, fondée à Marseille en 1865. - La communauté bénédictine ayant émigré en mai 1992 à Ganagobie (Alpes-de Haute-Provence), les bâtiments de Hautecombe ont été confiés à la Communauté du Chemin neuf-Fondation d'Hautecombe

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : L'Abbaye Notre-Dame de Ganagobie / texte, communauté des Bénédictins ; photographies, Robert Callier, 2010
  • Ouvrages de reference : Gallia christiana. T. I, 1715, col. 480 et 509
    Cottineau
    DHGE
    Annuaire catholique 2000
  • Catalogues de la BnF : CORELI

Autres formes du nom

  • Abbaye Notre-Dame de Ganagobie (1992-....)
  • Congrégation de Solesmes. Abbaye Notre-Dame. Ganagobie, Alpes-de-Hautes-Provence
  • Monastère de Ganagobie (1992-....)
  • Monastère Notre-Dame. Ganagobie, Alpes-de-Hautes-Provence (1992-....)
  • Prieuré de Bénédictins. Ganagobie, Alpes-de-Hautes-Provence (1992-....)
  • Prieuré de Ganagobie (1992-....)
  • Prieuré Notre-Dame de Ganagobie (1992-....)
  • Prieuré Notre-Dame. Ganagobie, Alpes-de-Hautes-Provence (1992-....)

Biographie Wikipedia

  • Le prieuré Notre-Dame de Ganagobie est une abbaye bénédictine situé à environ 15 kilomètres au nord-est de Forcalquier et à environ 30 kilomètres au sud de Sisteron, dans le département français des Alpes-de-Haute-Provence. Il est connu pour son remarquable pavement de mosaïques médiévales polychromes, daté de la décennie 1120-1130, sans équivalent en France.Un premier monastère fut fondé au Xe siècle par l'évêque de Sisteron qui en fit donation en 965 à l'abbaye de Cluny.L'abbaye occupe une position privilégiée à 350 mètres au-dessus du lit de la Durance, sur un étroit plateau bordé d'abrupts. La voie Domitienne qui longe ce plateau constituait, au Moyen Âge encore, la route « la plus courte et la plus sûre » – dit Strabon – entre l'Espagne et Rome.À la Révolution française, il restait trois moines qui se dispersèrent. Laissé à l'abandon entre le XVe et le XXe siècle, le monastère abrite depuis 1987 la communauté bénédictine de Hautecombe et s'est illustré entre 1991 et 2000 par des séminaires et des sessions de réflexion éthique destinés à aider les entreprises à réfléchir au sens de leurs décisions et à leur éthique. (L'activité a pris ensuite son autonomie dans le massif de la Sainte-Baume.)Les moines fabriquent toute une gamme de cosmétiques et baumes à base d'huiles essentielles, ainsi qu'un très célèbre baume baptisé « baume du pèlerin », particulièrement connu et apprécié de tous ceux qui parcourent le chemin de Saint Jacques de Compostelle. L'abbaye fait partie de la congrégation de Solesmes, au sein de la confédération bénédictine.

Pages équivalentes