Artémidore d'Éphèse (01..-01..?)

Illustration de la page Artémidore d'Éphèse (01..-01..?) provenant de Wikipedia
Pays :Grèce
Langue :grec ancien (jusqu'à 1453)
Sexe :masculin
Naissance :01..
Mort :01..
Note :
Philosophe et oniromancien ; né à Daldis (Lydie, Asie mineure), se serait attribué une origine éphésienne
Domaines :Philosophie
Ésotérisme. Parapsychologie
Autres formes du nom :Artemidorus Daldianus (01..-01..?) (latin)
̓Artemídōros Daldianós (01..-01..?)
Ἀρτεμίδωρος Δαλδιανός (01..-01..?)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1876 9107

Ses activités

Auteur du texte13 documents1 document numérisé

  • Ouvrage en cinq livres, influencé par le stoïcisme, dont les méthodes sont proches de l'exégèse des mythes

  • Artemidori Daldiani et Achmetis Sereimi f. Oneirocritica

    Description matérielle : 3 parties en 1 vol. in-4°
    Édition : Lutetiae : apud M. Orry , 1603

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb309561580]
  • Artemidori Daldiani et Achmetis Sereimi f. Oneirocritica

    Description matérielle : 3 parties en 1 vol. in-4°
    Description : Note : Voir à l'article Artémidore Daldianos les réimpressions de cette édition
    Édition : Lutetiae : ex officina C. Morelli , 1603
    Éditeur scientifique : Nicolas Rigault (1577-1654)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30956157n]
  • Artemidori Daldiani et Achmetis Sereimi f. Oneirocritica. Astrampsychi et Nicephori versus etiam oneirocritici Nicolai Rigaltii ad Artemidorum notae

    Description matérielle : In-4°
    Édition : Lutetiae : apud M. Orry , 1603

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33985328d]
  • Artemidori Daldiani... Oneirocritica...

    Description matérielle : In-4°
    Édition : Lutetiae , 1603

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33985196b]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Artémidore d'Éphèse (01..-01..?)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : ̓Artemidṓrou o̓neiorokritikô̄n vivlía pénte. Perì e̓nypníōn Synesíou hōs légousin = Artemidori de Somniorum interpretatione libri quinque. De Insomniis, quod Synesii cujusdam nomine circumfertur / ex recensione Francisci Asulani, 1518
    De Somniorum interpretatione libri quinque / Artemidori Daldiani ; jamprimum a Jano Cornario Latina lingua conscripti, 1539
    L'Epitome des trois premiers livres d'Artemidorus Daldianus traitant des songes / traduitz en françoys par maistre Charles Fontaine. Avecq' le livre d'Augustin Niphe, des Divinations et Augures / par Antoine Du Moulin, 1547
    Dell'interpretatione de' sogni / Artemidoro Daldiano ; novamente di greco in volgare tradotto per Pietro Lauro Modonese, 1547
    Les jugemens astronomiques des songes / par Artemidorus ; traduits par Charles Fontaine. Plus Auguste Niphe, des Divinations et augures / par Anthoine Du Moulin, 1634
    Artemidori Daldiani Onirocriticon libri V / ex recensione Rudolphi Hercheri, 1864
    La clef des songes ou Les cinq livres de l'interprétation des songes, rêves et visions / traduits du grec d'Artémidore d'Éphèse et commentés par Henry Vidal, 1921
    Artemidori Daldiani Onirocriticon libri V / recognovit Roger A. Pack, 1963
    Le livre des songes / Artémidore d'Éphèse ; traduit du grec en arabe par Hunayn B. Isḥāq, mort en 260-873 ; édition critique avec introduction par Toufic Fahd, 1964
    La clef des songes ou Les cinq livres de l'interprétation des songes, rêves et visions / Artémidore d'Éphèse ; traduits du grec et commentés par Henry Vidal ; introduction de Gérard Legrand, 1974
    La clef des songes / Artémidore ; traduit [du grec] et annoté par A. J. Festugière, 1975
    Dream analysis : book one, chapters 78-80 / Artemidoros of Daldis, 1990
    La clef des songes : onirocritique / Artémidore ; trad. du grec et présenté par Jean-Yves Boriaud, 1998
  • Ouvrages de reference : Larousse 19e s.
    Larousse 20e s. : Artémidore d'Éphèse (IIe siècele)
    Buchwald
    Laffont-Bompiani, Auteurs
    Les oeuvres philosophiques : dictionnaire, 1992 : Artémidore d'Éphèse ou de Daldis
    Clavis SGL : Artemidorus Ephesius Onirocritus
    Encycl. Grèce : ̓Artemídōros Daldianós (IIe siècle)
    Encycl. Pápyros : Artemídōros o oneirokritikós
    Bibliothèque nationale de Grèce : Artemídōros Daldianós (IIe siècle) (2012-12-18)
    Bibliothèque de Chypre : Artemídōros (2012-12-18)
    Bibliothèque de l'Université de Chypre : Artemídōros Daldianós (IIe siècle) (2012-12-18)
    Dizionario biografico universale / G. Garollo, 1907
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Artémidore Daldianos
    BnF Service grec, 2012-12-19

Autres formes du nom

  • Artemidorus Daldianus (01..-01..?) (latin)
  • ̓Artemídōros Daldianós (01..-01..?)
  • Ἀρτεμίδωρος Δαλδιανός (01..-01..?)
  • Artemídōros Daldianós (01..-01..?)
  • Αρτεμίδωρος Δαλδιανός (01..-01..?)
  • Artémidore de Daldis (01..-01..?) (français)
  • ̓Artemídōros ho Daldianós (01..-01..?)
  • Ἀρτεμίδωρος ὁ Δαλδιανός (01..-01..?)
  • Artemídōros o Daldianós (01..-01..?)
  • Αρτεμίδωρος ο Δαλδιανός (01..-01..?)
  • Artemidoro Daldiano (01..-01..?) (italien)
  • Artemidorus Ephesius Onirocritus (01..-01..?) (latin)
  • ̓Artemídōros ho ̓Oneirokritikós (01..-01..?)
  • Ἀρτεμίδωρος ὁ Ὀνειροκριτικός (01..-01..?)
  • Artemídōros o Oneirokritikós (01..-01..?)
  • Αρτεμίδωρος ο Ονειροκριτικός (01..-01..?)
  • Artémidore (01..-01..?) (français)
  • Artemidorus (01..-01..?) (latin)
  • ̓Artemídōros (01..-01..?)
  • Ἀρτεμίδωρος (01..-01..?)
  • Artemídōros (01..-01..?)
  • Αρτεμίδωρος (01..-01..?)
  • Artemidoro (01..-01..?) (italien)

Biographie Wikipedia

  • Artémidore de Daldis ou Artémidore d'Éphèse (en grec ancien Αρτεμίδωρος) est un écrivain d'expression grecque du IIe siècle. Il ne doit pas être confondu avec un autre Artémidore d'Éphèse, géographe du Ier siècle av. J.-C.Son ouvrage principal, l’Onirocritique (Ὀνειροκριτικά / Oneirokritika, litt. « interprétation des rêves »), condense tout le savoir antique sur la divination par le rêve et servira durant des siècles d’ouvrage de référence sur la question. Il fut lu et resta un ouvrage de référence pour les recherches de Sigmund Freud. Sa patrie est sujette à caution, mais lui-même, dans l'introduction de ses deux autres ouvrages (un Traité des Augures et Traité de la Chiromancie), se surnomme « l’Éphésien ».L’Antiquité n’a pas cessé de s’intéresser au rêve, perçu comme un lien entre l’homme et tout ce qui le dépasse. Pour paraphraser l’ouvrage Sur les rêves de Freud, on dira que les Anciens tenaient le rêve pour une information soit bienveillante soit hostile de puissances supérieures, dieux et démons. Dès l’époque des poèmes homériques, au VIIIe siècle av. J.-C., il est question de gens qui interprètent les rêves. À partir du Ve siècle av. J.-C., les textes grecs commencent à employer le terme d’oneirokritès pour désigner ces interprètes des rêves. Ce sont souvent des gens modestes qui s’adressent à un public populaire qu’ils rencontrent à l’agora ou à l’occasion des grands rassemblements de pèlerins, lors des panégyries. Pour une petite somme d’argent, ils expliquent de manière mécanique les rêves de ceux qui viennent les trouver. Parallèlement, les rêves jouent un rôle religieux de plus en plus grand, ainsi dans le culte d’Asclépios. Cela entraîne le développement d’une médecine de sanctuaire fondée sur les rêves des malades en consultation. D’autres onirocrites se mettent au service des puissants, comme Aristandros de Telmessos avec Alexandre le Grand. Ces professionnels, conscients de la technicité de leur art qu’ils pratiquent avec méthode, suscitent la rédaction de traités théoriques et pratiques. De toute cette production, seuls les Onirocritiques d’Artémidore ont subsisté.

Pages équivalentes