Nicolaus Myrepsus (12..-128.?)

Illustration de la page Nicolaus Myrepsus (12..-128.?) provenant de Wikipedia
Langue :grec ancien (jusqu'à 1453)
Sexe :masculin
Naissance :Alexandrie (Égypte), 12..
Mort :128.
Note :
Médecin byzantin, aurait vécu à la cour des empereurs grecs de Nicée de 1222 à 1225. - Serait mort après 1280. - N'est connu que par des traductions latines
Autres formes du nom :Nikólaos Myrepsós (12..-128.?)
Νικόλαος Μυρεψός (12..-128.?)
Nicolaus Myrepsus Alexandrinus (12..-128.?)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0003 7132 5868

Ses activités

Auteur du texte15 documents1 document numérisé

  • Nicolai Myrepsi Alexandrini medicamentorum Opus... a Leonharto Fuschio professore publico è graeco in latinum recens conversus...

    [Reprod.]
    Description matérielle : 1 microfilm
    Description : Note : Texte en latin trad. du grec. - Date d'éd. du microfilm provenant d'un catalogue d'éditeur
    Édition : Cambridge (Mass.) : Omnisys , [ca 1990]
    Traducteur : Leonhart Fuchs (1501-1566)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb372488161]
  • Dispensarium magistri Nicolai Prepositi ad aromatarios. - "A la fin" : Finit Nicolai Prepositi doctoris medici clarissimi, Ysagogarum sive introductionum in artem apotecariatus opusculum

    Description matérielle : In-4° , 97 ff., à 2 col., car. rom.
    Description : Note : Cet ouvrage, attribué à tort à Nicolas Myrepsus, est en réalité de Nicole Prévost
    Édition : (S. l. n. d.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb310009120]
  • Dispensarium magistri Nicolai Prepositi ad aromatarios nuper diligentissime recognitum

    Description matérielle : Table-XCVI f.
    Description : Note : Car. goth., sur 2 col.
    Édition : Lugduni : apud S. de Gabiano , 1538
    Autre auteur du texte : Nicole Prévost (145.-15..)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31150465d]
  • Dispensarium magistri Nicolai Prepositi ad aromatarios nuper diligentissime recognitum

    Description matérielle : CX f. et la table
    Description : Note : Car. goth., sur 2 col.
    Édition : Lugduni : apud C. Tupin , 1536
    Autre auteur du texte : Nicole Prévost (145.-15..)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb311504642]
  • Nicolai Alexandrini,... Liber de compositione medicamentorum secundum loca

    Description matérielle : In-4, sign. aa-cc ; A-Z ; a-z ; Aa-Ss
    Édition : Ingolstadii : in off. A. Weissenhorn , 1541
    Traducteur : Nicolaus Rheginus

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb310009062]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Nicolas Myrepsi Alexandrini Theatrum medico-parcticum, sice De recta medicamentorum praeparatione et usu, 1658
    Nicolai Alexandrini Liber de compositione medicamentorum secundum loca / transl. e graeco in latinum, 1541
  • Ouvrages de reference : Michaud
    Oxford dict. of Byzantium : Myrepsos (Nicholas)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autres formes du nom

  • Nikólaos Myrepsós (12..-128.?)
  • Νικόλαος Μυρεψός (12..-128.?)
  • Nicolaus Myrepsus Alexandrinus (12..-128.?)
  • Nicolaus Alexandrinus (12..-128.?)
  • Nicolaus Alexandrinus (12..-128.?)
  • Nicholas Myrepsos (12..-128.?)

Biographie Wikipedia

  • Nicolas Myrepsos (en grec Νικόλαος Μυρεψός), dit aussi Nicolas d'Alexandrie (en latin Nicolaus Alexandrinus), est un médecin byzantin du XIIIe siècle.Il est l'auteur d'un traité en 48 livres contenant 2 656 formules de médicaments composés (mettant en œuvre environ 370 plantes), empruntés en partie à Nicolas de Salerne et surtout à la pharmacopée arabe, avec leur mode d'administration, et aussi des invocations religieuses. Il s'intitule en grec Δυναμερόν, en latin De compositione medicamentorum ou Antidotarium Nicolai. Traduit en latin dès le XIVe siècle par le médecin calabrais Nicolas de Reggio, il fut le guide des apothicaires occidentaux jusqu'au XVIIe siècle, et fut reconnu comme Codex pharmaceuticus par la Faculté de Médecine de Paris jusqu'en 1651.On a très peu d'informations sur l'auteur. Μυρεψός signifie en grec bouilleur de μύρον, une huile aromatique entrant dans la fabrication de pommades ou d'onguents ; il s'agit donc sans doute d'un surnom renvoyant à son activité. Son traité mentionne qu'il a vécu à Alexandrie et à Nicée. Cette dernière allusion rend vraisemblable son identification avec le médecin officiel (άκτουάριος) de l'empereur de Nicée Jean III Doukas Vatatzès, dont parle Georges Acropolite dans ses Annales : alors que l'auteur tente d'expliquer à l'impératrice Irène Lascarine la cause de l'éclipse solaire du 3 juin 1239, il est contredit par « le médecin Nicolas, un homme très peu versé dans la philosophie, mais excellent dans son art, et en particulier d'un grand savoir empirique, que l'impératrice appréciait beaucoup, et qui avait le titre d'άκτουάριος ».Le Δυναμερόν a notamment été transmis par un beau manuscrit illustré de la Bibliothèque nationale de France, le Paris. gr. 2243, offert au roi François Ier par Antonios Eparchos, et figurant dans le premier catalogue de livres grecs du château de Fontainebleau. Il fut copié en 1339 par le scribe Kosmas Kamelos, peut-être à Athènes, pour le compte d'un médecin, Démétrios Chlomos.

Pages équivalentes