Philippe de Clèves (1456-1528)

Pays :Pays-Bas avant 1830
Langue :français moyen (1400-1600)
Naissance :1456
Mort :28-01-1528
Note :
Né dans les Pays-Bas bourguignons et élevé à la cour de Bourgogne. - Seigneur de Ravenstein, dans les Pays-Bas actuels. - Homme de guerre qui servit aussi bien Maximilien de Habsbourg, que des villes de Flandres en révolte contre ce dernier ou que les rois de France Charles VIII et Louis XII
Domaines :Histoire de l'Europe
Autres formes du nom :Filips van Kleef (1456-1528) (néerlandais; flamand)
Filips van Kleef (1456-1528) (néerlandais; flamand)
Philips van Kleef (1456-1528) (néerlandais; flamand)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1557 8364

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Philippe de Clèves, seigneur de Ravestein

    "L'instruction de toutes manières de guerroyer sur mer", étude critique du manuscrit français 1244 de la Bibliothèque nationale de France

    Description matérielle : 120 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 117-120
    Édition : Paris : H. Champion , 1997
    Éditeur scientifique : Jacques Paviot

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36163469d]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Philippe de Clèves (1456-1528)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Filips van Kleef (1456-1528) (néerlandais; flamand)
  • Filips van Kleef (1456-1528) (néerlandais; flamand)
  • Philips van Kleef (1456-1528) (néerlandais; flamand)
  • Philippe de Clèves (1456-1528) (français)
  • Philips van Kleef (1456-1528) (néerlandais; flamand)

Biographie Wikipedia

  • Philippe de Clèves (Le Quesnoy 1459 - Château de Wijnendaele 28 janvier 1528), seigneur de Ravenstein, Wijnendaele et Enghien, amiral des Pays-Bas (nl) (1485-1488), était un noble et un chef militaire des Pays-Bas bourguignons, conseiller de Maximilien de Habsbourg.Aristocrate ombrageux et indépendant auquel la franchise de sa pensée et la fermeté de son caractère valurent bien des disgrâces, Philippe de Clèves (connu dans sa jeunesse comme Philippe de Ravenstein) fut un guerrier ambitieux au service des ducs Valois de Bourgogne à la cour desquels il mena grande vie. Fidèle à la dynastie bourguignonne, il choisit cependant le parti de l’autonomie des villes contre les volontés centralisatrices de l’empereur Maximilien de Habsbourg, après que Marie de Bourgogne ait prématurément disparu.

Pages équivalentes