Cosmo Gordon Lang (1864-1945)

Illustration de la page Cosmo Gordon Lang (1864-1945) provenant de Wikipedia
Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :Fyvie (Aberdeenshire, Grande-Bretagne), 31-10-1864
Mort :Kew (Surrey, Grande-Bretagne), 05-12-1945
Note :
Prélat anglican. - Évêque de Stepney en 1901, archevêque d'York en 1908 puis de Cantorbéry (1928 -1942). - Premier baron Lang of Lambeth
Domaines :Religion
Autres formes du nom :Gordon Lang (1864-1945)
William Cosmo Gordon Lang (1864-1945)
William Cosmo Gordon Lang of Lambeth (baron, 1864-1945)
ISNI :ISNI 0000 0001 1559 5666

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Cosmo Gordon Lang (1864-1945)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Encycl. Britannica, 15th ed.

Autres formes du nom

  • Gordon Lang (1864-1945)
  • William Cosmo Gordon Lang (1864-1945)
  • William Cosmo Gordon Lang of Lambeth (baron, 1864-1945)

Biographie Wikipedia

  • William Cosmo Gordon Lang est un ecclésiastique anglican britannique d'origine écossaise né le 31 octobre 1864 à Fyvie et mort le 5 décembre 1945 à Londres. Il a successivement occupé les postes d'archevêque d'York (1908-1928) et d'archevêque de Cantorbéry (1928-1942).Fils d'un pasteur de l'Église d'Écosse, Cosmo Lang abandonne ses ambitions politiques pour devenir prêtre dans l'Église d'Angleterre. Il est ordonné en 1890 et débute sa carrière comme diacre dans les quartiers pauvres de Leeds et de Portsmouth. En 1901, il est nommé évêque suffragant de Stepney, à Londres, où il continue à œuvrer auprès des classes populaires tout en servant comme chanoine à la cathédrale Saint-Paul.Malgré son statut relativement mineur de suffragant, Lang devient archevêque d'York en 1908, dix-huit années seulement après son ordination – un record dans l'histoire récente de l'Église d'Angleterre. Il adopte une position dans l'ensemble anglo-catholique, avec une dose de protestantisme libéral. Entré à la Chambre des Lords comme Lord Spirituel, il sème le désarroi dans les milieux traditionalistes en s'élevant, puis en votant contre la proposition de rejet du « People's Budget » de David Lloyd George. Il se défait cependant de ce radicalisme par la suite.Au début de la Première Guerre mondiale, un discours de Lang est jugé trop pro-allemand et suscite des critiques virulentes, qui ont peut-être contribué à la prise d'âge rapide de l'archevêque durant les années de guerre. Après la fin du conflit, il se fait le champion de l'union des Églises et soutient un « Appel à tous les chrétiens » durant la Conférence de Lambeth de 1920. Il soutient également des propositions controversées de réformes du Livre de la prière commune, mais ne poursuit pas ces projets après son arrivée à Cantorbéry.Cosmo Lang devient archevêque de Cantorbéry en 1928. Il condamne l'invasion de l'Abyssinie par l'Italie et l'antisémitisme européen, mais soutient la politique d'apaisement du gouvernement britannique. Lors de la crise d'abdication d'Édouard VIII, il adopte une position morale rigoureuse, jugée peu compatissante à l'égard de l'ex-roi. Il préside au couronnement de Georges VI l'année suivante.Lang prend sa retraite en 1942. Nommé baron Lang de Lambeth, il continue à assister aux sessions de la Chambre des Lords jusqu'à sa mort, trois ans plus tard. À la fin de sa vie, il estime n'avoir pas été à la hauteur de ses critères moraux, mais son énergie, son efficacité et son engagement ont été salués par la postérité.

Pages équivalentes