Patsy Cline (1932-1963): pseudonyme individuel

Image non encore disponible
Pays :États-Unis
Langue :anglais
Sexe :féminin
Naissance :08-09-1932
Mort :05-03-1963
Note :
Chanteuse de variétés et de country. - Pseudonyme de Virginia Patterson Hensley. - Née à Winchester, Va. et morte à Camden, Tenn.
Domaines :Musique
ISNI :ISNI 0000 0000 5512 5610

Ses activités

Chant75 documents

Interprète2 documents1 document numérisé

Guitare1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Patsy Cline (1932-1963)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Sweet dreams : the world of Patsy Cline / ed. by Warren R. Hofstra, 2013
  • LCNA (CD), 1996-06 : Cline, Patsy, 1932-1963
    La chanson mondiale depuis 1945 / sous la dir. de Yann Plougastel, 1996

Biographie Wikipedia

  • Patsy Cline (8 septembre 1932 – 5 mars 1963), née Virginia Patterson Hensley, est une chanteuse américaine de musique country qui connut son apogée pendant l'ère du « son de Nashville » au début des années 1960. Depuis sa mort à 30 ans dans un accident d'avion privé en 1963, au faîte de sa carrière, elle est considérée comme l'une des plus influentes chanteuses du style country. Patsy Cline est surtout connue pour son timbre riche et émotionnellement expressif de contralto gras, qui, avec son rôle dans l'industrie de la musique country, a été cité comme une source d'inspiration par des chanteurs de nombreux genres musicaux différents. Sa vie et sa carrière ont fait l'objet de nombreux livres, films, documentaires, articles et pièces de théâtre. À titre posthume, des millions de ses albums ont été vendus au cours des 46 dernières années et elle a reçu de nombreux prix, qui lui ont donné un statut d'icône que certains fans compare à celui des légendes Johnny Cash et Elvis Presley. Dix ans après sa mort, elle est devenue la première chanteuse solo intronisé au Country Music Hall of Fame. Sur la plaque du Country Music Hall of Fame est écrit :

Pages équivalentes