Iceberg Slim (1918-1992): pseudonyme individuel

Pays :États-Unis
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :04-08-1918
Mort :30-04-1992
Note :
Romancier. - Pseudonyme de Robert Lee Maupin
Domaines :Littératures
ISNI :ISNI 0000 0001 0777 8710

Ses activités

Auteur du texte15 documents4 documents numérisés

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Iceberg Slim (1918-1992)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Pimp : mémoires d'un maquereau / Iceberg Slim ; traduit de l'américain par Jean-François Ménard, 1998
    Du temps où j'étais mac / Iceberg Slim ; traduit de l'américain par Clélia Laventure, DL 2015
  • LC authorities (2017-02-28)

Biographie Wikipedia

  • Iceberg Slim (né à Chicago le 4 août 1918 et mort le 28 avril 1992), alias Robert Beck, de son vrai nom Robert Lee Maupin, est un écrivain américain.Il fut l'un des écrivains afro-américains les plus influents avec Pimp, son autobiographie parue en 1969, où il expose sa vie de proxénète (pimp signifiant littéralement « mac »). Ses descriptions crues et réalistes du milieu sordide et très violent où il évoluait (il battait « ses » prostituées avec un cintre en fer qu'il avait torsadé) exercèrent une grande influence sur la culture afro-américaine et sur le hip-hop en particulier (par exemple, sur des rappeurs comme Ice-T ou Ice Cube, qui lui doivent leur pseudonyme). L’écrivaine américaine Sapphire, qui a préfacé l'édition française de Pimp, écrira : Iceberg Slim passe la majeure partie de son enfance à Milwaukee et Rockford (Illinois) avant de retourner à Chicago à l'adolescence. Abandonnée par son mari, sa mère travaillait comme domestique et a tenu un salon de beauté. Il évoquera le psychiatre d'une prison qui avait peut-être raison quand il lui avait dit qu'il était devenu maquereau à cause de la haine inconsciente qu'il vouait à sa mère suite aux mauvais traitements de son père. Il relate également des abus sexuels commis par sa nourrice alors qu'il avait trois ans (c'est d'ailleurs par le récit de ces attouchements qu'il débute son autobiographie).Au milieu des années trente, il s'essaye brièvement à des études universitaires au Tuskegee Institute, un des premiers établissements d'enseignement supérieur destinés aux Noirs. À dix-huit ans, il adopte son pseudonyme d'Iceberg Slim et restera souteneur dans la région de Chicago jusqu'à l'âge de quarante-deux ans. Il sera incarcéré plusieurs fois et c'est après avoir passé dix mois seul dans une « cellule de confinement », à la maison de correction de Cook County, qu'il décide de se ranger et de se consacrer à l'écriture, en 1960.Il déménage ensuite en Californie afin de mener une vie normale. Il y prendra le nom de Robert Beck, utilisant le patronyme du mari de sa mère.Dans Mama Black Widow, il décrit la vie d'un travesti noir.

Pages équivalentes