Brigate rosse. Italie

Image non encore disponible
Pays :Italie
Langue :italien
Création :1970
Fin d'activité :1988
Note :
Parti armé clandestin, lié à l'organisation politique Prima linea et fondé en 1970 par Renato Curcio et Mara Cagol, les BR entrent rapidement dans l'action violente terroriste qui culmine à l'époque du compromis historique (assassinat d'Aldo Moro, mai 1978). - Malgré l'arrestation des dirigeants successifs (Curcio, Moretti, ...), l'activisme des brigadistes se poursuit jusqu'en 1986 et ce sont les grands procès de 1988 qui marquent la fin du parti clandestin
Autres formes du nom :BR
Brigades rouges. Italie
Partito armato. Italie

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Contenu dans : Br imputazione

    [Documents.]. - [1]

    Description matérielle : 414 p.
    Description : Note : La couv. porte: «Cronaca e documenti delle Brigate rosse»
    Édition : Milano : Garzanti , 1977

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Brigate rosse. Italie

Pages dans data.bnf.fr

Voir aussi :

  • Fondateur des Brigades rouges. - Chercheur en psychologie sociale et en analyse institutionnelle. - S'intéresse aux états modifiés de conscience

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Encicl. italiana
    GLU

Autres formes du nom

  • BR
  • Brigades rouges. Italie
  • Partito armato. Italie

Biographie Wikipedia

  • Les Brigades rouges (italien : Brigate Rosse, BR) désignent plusieurs organisations révolutionnaires d'extrême gauche italienne, dont la première est apparue durant les années de plomb. Elles sont connues pour avoir commis plusieurs attentats et assassinats, dont notamment l'enlèvement et le meurtre, en 1978, de l'ancien chef du gouvernement italien Aldo Moro.Les Brigades rouges sont classées comme groupes terroristes par les autorités italiennes, et leurs membres ont été poursuivis et condamnés pour actes de terrorisme.

Pages équivalentes