Sāwmā (1225?-1294)

Image non encore disponible
Sexe :masculin
Naissance :Pékin, 1225
Mort :Arbīl (Irak), 01-1294
Note :
Moine nestorien (bar) chargé par le khan Argoun d'une ambassade en Europe. - A reçu le titre honorifique de "Rabban"
Autres formes du nom :Bar Sauma (1225?-1294)
Çauma (1225?-1294)
Rabban Sauma (1225?-1294)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 1403 3285

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • The monks of Kublai Khan, Emperor of China

    medieval travels from China through Central Asia to Persia and beyond

    [Reprod. en fac similé]
    Description matérielle : XXII, 335 pages, 16 pages of plates
    Édition : London : I.B. Tauris , 2014

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42749227j]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Sāwmā (1225?-1294)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Storia di Mar Yahballaha e di Rabban Sauma : un orientale in Occident ai tempi di Marco Polo / [a cura di] Pier Giorgio Borbone, 2000 [Texte italien traduit du syriaque]
  • Ouvrages de reference : Encycl. Britannica : bar Sauma (Rabban)
  • Catalogues de la BnF : Service arabe (1998-05)

Autres formes du nom

  • Bar Sauma (1225?-1294)
  • Çauma (1225?-1294)
  • Rabban Sauma (1225?-1294)
  • Bar Sauma (1225?-1294)
  • Rabban Sauma (1225?-1294)
  • Rabban Swâmâ (1225?-1294)

Biographie Wikipedia

  • Rabban Bar Sauma (Bar Ṣaumā, syriaque : ܒܪ ܨܘܡܐ, * vers 1225 à Pékin; † janvier 1294 à Bagdad) était un Mongol chrétien, originaire de Pékin, qui se fit moine nestorien, et conduisit en Europe une mission diplomatique pour le compte d'un souverain mongol de Perse. Il fit le premier voyage officiel connu, dans le sens est-ouest, de Pékin jusqu'à Rome et Paris, à la même époque où Marco Polo effectuait le chemin inverse. Très pieux, il partit de Pékin pour un pèlerinage à Jérusalem, mais ne put atteindre la ville sainte en raison des conflits qui déchiraient le Moyen-Orient, et accepta en conséquence une mission diplomatique en Europe occidentale pour essayer d'établir une alliance entre les Mongols et les rois chrétiens. Ses efforts ne furent pas couronnés de succès, mais il rapporta un récit du plus haut intérêt pour les historiens.Bar Sauma étant un moine, son nom est mieux connu précédé du désignatif syriaque des moines Rabban « maître ». Sauma signifie en syriaque « jeûne » et Bar « fils ». Bar Sauma « fils du jeûne » est un nom très répandu parmi les Syriaques.

Pages équivalentes