Jean de Rila (saint, 08..-0946)

Image non encore disponible
Pays :Bulgarie
Langue :slavon d'église; vieux slave; slavon liturgique; vieux bulgare
Sexe :masculin
Naissance :08..
Mort :946
Note :
Ermite bulgare du Xe siècle. - Fondateur du monastère de Rila en Bulgarie. - Sa vie a été écrite, entre 1166 et 1183, par le dignitaire et lettré byzantin Georges Skylitzès (Geṓrgios Skylítzīs), curopalate à la cour de l'Empereur Manuel Ier Comnène (1143-1180). - Le texte original grec ayant été perdu, il ne nous est parvenu que des traductions bulgares
Autres formes du nom :Ivan Rilski (saint, 08..-0946) (bulgare)
Иван Рилски (saint, 08..-0946) (bulgare)
Ivan Rilski (08..-0946) (bulgare)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 8060 6133

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jean de Rila (saint; 08..-0946)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Histoire des saints et de la sainteté chrétienne, t. V, 1986
    Le livre des saints / M. - H.Congourdeau, J. Fournier, 1995
    Karagiannopoulos
    Encycl. Grèce
    Encycl. Papyros
  • BnF Service bulgare, 2017-02-02
    BnF Service grec

Autres formes du nom

  • Ivan Rilski (saint, 08..-0946) (bulgare)
  • Иван Рилски (saint, 08..-0946) (bulgare)
  • Ivan Rilski (08..-0946) (bulgare)
  • Иван Рилски (saint, 08..-0946) (bulgare)
  • Jean de Ryla (saint, 08..-0946) (français)
  • 'Iōánnīs ho tī̂s Rílas (saint, 08..-0946)
  • Iōánnīs o tīs Rílas (saint, 08..-0946)

Biographie Wikipedia

  • Saint Jean de Rila (en bulgare Иван Рилски) (+ 946) était un moine, fondateur du monastère de Rila et protecteur de la Bulgarie. Fête principale le 19 octobre et fête secondaire le 18 août.Le futur Jean de Rila est né dans une famille pieuse près de Sofia. Très jeune, il se montre attiré par la vie angélique vers laquelle il entraîne son jeune neveu Luc ce qui déclenche la fureur du père du jeune garçon.Cherchant un lieu propice à la prière, il se retire dans des lieux toujours plus isolés jusqu'à parvenir dans la haute montagne de Rila au Sud-Ouest de la Bulgarie actuelle. Même là, il est persécuté par des brigands.Le roi Pierre Ier de Bulgarie (927-968) entend parler de son ascèse et cherche à le prendre sous sa protection. Mais le saint ne voulut pas quitter sa grotte en Rila. Ce n'est qu'à la fin de sa vie que, par compassion pour les nombreux disciples qui s'étaient rassemblés autour de lui, il construisit les premiers édifices d'un monastère.Le monastère de Rila est aujourd'hui le plus haut lieu de l'Église et de la culture bulgares.L'Église célèbre sa mémoire le 19 octobre. C'est par erreur qu'on la situe parfois le 1er novembre : cette erreur provient du fait que les communautés orthodoxes qui utilisent le calendrier julien voient leur 19 octobre tomber, pour l'instant, le 1er novembre grégorien.Il est représenté sur les pièces d'un Lev.

Pages équivalentes