Documents à propos de Madeleine Béjart (1617?-1672)

Liste des documents

Livres3 documents1 document numérisé

  • Les états de la passion

    cinq portraits de femmes

    Description matérielle : 1 vol. (228 p.)
    Description : Note : Bibliogr., 1 p.
    Édition : Levallois-Perret : Filipacchi , 1997
    Auteur du texte : Jackie Valabrègue

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36161387k]
  • Une comédienne au XVIIe siècle Madeleine Béjart

    Description matérielle : 1 pièce (paginé 123-157)
    Description : Note : Extr. de la "Revue des deux mondes", 1885
    Édition : Paris : Revue des deux mondes , 1885
    Auteur du texte : Gustave Larroumet (1852-1902)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38651510g]
  • Contenu dans : Molière

    L'Illustre théâtre. La province : L'étourdi, Le dépit amoureux. - [2]

    Description matérielle : 1 vol. (paginé 6-29, 172-198, 310-336, 435-464, 63-94, 438-470, 343-372, 58-88, 358-393,?)
    Description : Note : Extrait de "La Revue hebdomadaire", 4-11-18-25 février-4-11-18 mars-1er-15-22 avril 1911 : "L'enfance et l'éducation", "L'Illustre théâtre. La province : L'étourdi, Le dépit amoureux", "Retour à Paris...", "Les facheux, mariage de Molière...", "Le médecin malgré lui, Mélicerte...","L'amour médecin, Le misanthrope", "Amphitryon, Georges Dandin, L'avare", "Monsieur de Pouceaugnac, Les amans magnifiques...", ?
    Édition : Paris : La Revue hebdomadaire , 1911

    [catalogue]

Images1 document

  • [Les Plaisirs de l'île enchantée, première journée

    Entrée de Pan, Diane et leur suite

    Description matérielle : 1 dess. : Encre brune et lavis brun, contours repoussés à la pointe ; 31,8 x 21,7 cm
    Description : Note : Sur le papier de montage : "fr. chauveau". - Donnés du 7 au 13 mai 1664 en l'honneur d'Anne d'Autriche et de la Reine Marie-Thérèse, les Plaisirs de l'Île enchantée constituent la première des grandes fêtes versaillaises du règne de Louis XIV. - On aperçoit ici Molière et Madeleine Béjart (dite Mlle Béjart) figurant "Pan et Diane sur une machine portée en l'air" accompagnés de vingt-quatre personnes de leur suite "portant des viandes de la Ménagerie […] et de la chasse", ainsi que d'une partie des "quatorze personnes" formant le concert. - En 1673, Israël Silvestre proposera une autre représentation de ce moment intitulée : "Première Journée. Comparses des quatre saisons avec leur suite de concertants et porteurs de présents, et de la machine de Pan et de Diane, avec leur suite de concertants, et de bergers portants les plats pendant le récit des uns et des autres devant le roi et les reines." Ce que François Chauveau a représenté en deux moments, Israël Silvestre ne l'a représenté qu'en une seule image. - Les traces de pointe visibles en lumière rasante révèlent une tentative de décalque du dessin. En effet, cette feuille a servi de matrice pour divers albums commémoratifs de l'événement, le plus souvent enluminés. Le dessin source a permis aux aides de Chauveau de reproduire rapidement les contours généraux du modèle qu'ils pouvaient ensuite repasser à la plume et laver à l'encre. Cette pratique d'atelier, inspirée des techniques de reports de la gravure, permettait de produire des manuscrits en série tout en donnant l'illusion de leur unicité. - La même image se retrouve dans au moins deux manuscrits conservés respectivement au département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France (Ms Français 7834, fol. 67) et à la Waddesdon Collection (Acc. num. 3685). Le fait que l'image soit dans le même sens et ait les mêmes dimensions (31,3 x 21,5 cm) que le dessin repoussé à la pointe prouve qu'il s'agit ici de la matrice à l'origine du décalque. - La main de Chauveau est ici reconnaissable par comparaison avec d'autres dessins comme "Le cortège de la reine Christine de Suède" (collection particulière, reproduit dans Dominique Larcena, "François Chauveau : Peintre, dessinateur et graveur"). - Cette image précède sans doute les célèbres estampes dessinées, gravées et publiées en 1673-1674 par Israël Silvestre, soit presqu'une décennie après l'événement. Claude Pioche Du Rondray, qui collectionnait tout ce qui touchait l'histoire des spectacles en France, possédait un "volume de desseins colorez" des trois grandes fêtes de Versailles organisées en 1664, 1668 et 1674. Les dessins contenus dans ce recueil existaient aussi en tant qu'estampes, à l'exception « de six morceaux des mesmes festes, qui n'ont pas esté gravez » (voir inventaire de Du Rondray, BnF, Manuscrits, manuscrit latin 11912, papiers de Montfaucon, fol. 221-222). Il n'est pas impossible que ce dessin soit l'une de ces six images inédites. - Le filigrane n'a pu être relevé en raison du type de montage
    Sources : "Les Plaisirs de l'Île enchantée, course de bague faite par le roi, à Versailles le 6 mai 1664", Ballard, 1664. - "Les Plaisirs de l'Île enchantée, course de bague, collation ornée de machines, comédie mêlée de danse et de musique, ballet du Palais d'Alcine, feu d'artifice et autres fêtes galantes et magnifiques, faites par le roi à Versailles, le VII mai 1664 et continuées plusieurs autres jours", Imprimerie royale, 1673. - Lully et Molière, "Les plaisirs de l'île enchantée ; La princesse d'Élide ; George Dandin ou Le mari confondu : Le Grand Divertissement royal de Versailles ou La Fête de Versailles", Catherine Cessac (éd.), 2013. - Paulette Choné et Jérôme de La Gorce, "Fastes de cour au XVIIe siècle : costumes de Bellange et de Berain", 2015. - Dominique Larcena, "François Chauveau : Peintre, dessinateur et graveur (1613-1676)", 2009
    Dessinateur : François Chauveau (1613-1676)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45139275k]

Citer la page

Télécharger les données