Charlotte Froese Fischer

Pays :États-Unis
Langue :anglais
Note :
Chercheur en informatique. - En poste : Computer science department, Vanderbilt university, Nashville, Tenn. (en 1998)
Autre forme du nom :Charlotte Froese Fischer
ISNI :ISNI 0000 0001 0907 7504

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Computational atomic structure

    an MCHF approach

    Description matérielle : XI-279 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 273-276. Index
    Édition : Bristol, UK : Institute of Physics Publ , cop. 1997
    Autre auteur du texte : Tomas Brage, Per Jönsson

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37534262w]
  • Douglas Rayner Hartree

    his life in science and computing

    Description matérielle : XVIII-224 p.
    Description : Note : Notes bibliogr. pp. 213-219. Index
    Édition : Singapour : World scientific , 2003

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb391197917]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Computational atomic structure : an MCHF approach / Charlotte Froese Fischer, Tomas Brage, Per Jnsson, 1997
  • Internet, http://www.vuse.vanderbilt.edu/~cff/cff.htmlrl, 1998-12-29
    LCNA (en ligne - Internet), 1998-12-30

Autre forme du nom

  • Charlotte Froese Fischer

Biographie Wikipedia

  • Charlotte Froese Fischer (née au village de Pravdivka, Ukraine, en 1929) est une physicienne canado-américaine. Elle est reconnue pour le développement et l'implémentation du champ multi-configurationnel auto-cohérent sur les calculs de la structure atomique et pour la prédiction de l'existence de l'ion négatif du calcium.Pour cette dernière, elle est élue Fellow de l'American Physical Society.C'est le dernier étudiant Ph. D de Douglas Hartree.

Pages équivalentes