Kang Ji (0223-0263)

Image non encore disponible
Pays :Chine
Langue :chinois
Sexe :masculin
Naissance :223
Mort :263
Note :
Philosophe, poète et musicien. - L'un des "sept sages de la forêt de bambous". - Ses écrits sont tous marqués par la pensée taoïste
Domaines :Philosophie
Littératures
Autres formes du nom :康 嵇 (0223-0263)
Ji Kang (0223-0263)
Shu ye Ji (0223-0263)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1024 7013

Ses activités

Auteur du texte7 documents

  • Contenu dans : Une voix pour l'évasion

    Lettre de rupture avec Chan T'ao. - [1]

    Description matérielle : 1 vol. (92 p.)
    Description : Note : Contient la "Lettre de rupture avec Chan T'ao" de Tsi'K'ang
    Édition : [Saint-Clément-de-Rivière] : Fata Morgana , impr. 2015

    [catalogue]
  • Contenu dans : Le chant du pêcheur ivre

    La description poétique du qin. - [1]

    Description matérielle : 1 vol. (143 p.)
    Description : Note : Contient des textes extr. de diverses revues et publications, 1990-2001. Contient aussi : "La description poétique du qin" / Ji Kang et "Les vingt-quatre saveurs du qin" / Xu Shangying
    Édition : Gollion (Suisse) ; [Paris] : Infolio , impr. 2010

    [catalogue]
  • Contenu dans : L'art du qin

    La description poétique du qin. - [2]

    Description matérielle : 209 p.
    Description : Note : Réunit les textes chinois de Ji Kang "La description poétique du qin" et de Xu Shangying "Les vingt-quatre saveurs du qin". - Bibliogr. p. 189-194. Index
    Édition : Bruxelles : Institut belge des hautes études chinoises , 1990

    [catalogue]
  • Philosophy and argumentation in third-century China

    the essays of Hsi K'ang

    Description matérielle : X-214 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 201-202. Index
    Édition : Princeton (N.J.) : Princeton university press , 1983
    Éditeur scientifique : Robert G. Henricks

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb374689011]
  • Philosophy and argumentation in third-century China

    Description matérielle : X + 214 p.
    Description : Note : Princeton library of Asian translations
    Édition : Princeton [New Jersey] : Princeton University press , 1983

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb394072205]

Annotateur1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Kang Ji (0223-0263)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : La description poétique du qin / de Ji Kang, 1990
    Une voix pour l'évasion [Texte imprimé] : Tsi K'ang et sa lettre de rupture / présentée et traduite par Romain Graziani. - [Saint-Clément-de-Rivière] : Fata Morgana, impr. 2015.
  • Ouvrages de reference : NLC authorities (2011-04-05)
  • Catalogues de la BnF : Hong Kong university libraries catalogue (2004-09-28)
    GLU et Encycl. universalis, 1990 : Xi, Kang

Autres formes du nom

  • 康 嵇 (0223-0263)
  • Ji Kang (0223-0263)
  • Shu ye Ji (0223-0263)
  • 叔夜 嵇 (0223-0263)
  • Zhong san Ji (0223-0263)
  • 中散 嵇 (0223-0263)
  • Kang Chi (0223-0263)
  • K′ang Chi (0223-0263)
  • Shu-yeh Chi (0223-0263)
  • Kang Hi (0223-0263)
  • K′ang Hi (0223-0263)
  • Hi K′ang (0223-0263)
  • Kang Hsi (0223-0263)
  • Si K′ang (0223-0263)
  • Tsi Kang (0223-0263)
  • K'ang Tsi (0223-0263)

Biographie Wikipedia

  • Xi Kang, ou Ji Kang (chinois 嵇康), né en 223, mort en 262, est un poète, musicien et penseur chinois de l'époque des Trois Royaumes.Xi Kang est la figure centrale du groupe des Sept Sages de la forêt de bambous (竹林七賢). Haut dignitaire, le plus grand poète et le philosophe le plus célèbre de son temps. Après la fin de l'empire unifié des Han, il est l'un des premiers poètes à manifester l'intérêt grandissant pour le taoïsme (mouvement connu sous le nom de néotaoïsme). Musicien, Xi Kang a aussi écrit un traité sur la musique (qin fu 琴賦). Xi Kang, qui a rédigé des œuvres parmi les plus marquantes de la logique et de la dialectique chinoise médiévale, s'est consacré surtout à la réflexion sur les moyens d'atteindre l'immortalité selon l'angle taoïste, qui peut être atteinte par des réflexions sur la nature du dao, ou encore la pratique d'une musique libérant l'esprit des émotions et contraintes extérieures.Étant lié maritalement avec le clan royal au pouvoir des Wei, il refusa un poste proposé par Sima Zhao transmis par son ancien ami Shan Tao (le doyen du groupe des « Sept Sages de la forêt de bambous »). Son refus coincida avec une lettre restée fameuse dans laquelle il annonçait à Shan Tao leur rupture définitive. Il fut exécuté sur ordre de Sima Zhao, mais joua de la cithare (qin) jusqu'au dernier instant. L'année suivante, en 263, Sima Zhao envahissait le royaume de Shu-Han et recevait, peu de temps après, la soumission de l'« Empereur » Liu Shan.

Pages équivalentes