Jeux olympiques

Création :1896
Site Web :http://https://www.olympic.org
Note :
A partir de 1948, la numérotation des Jeux olympiques et celle des Olympiades ne correspondent plus en raison de l'absence de jeux pendant la seconde guerre mondiale (les 24e Jeux olympiques de Sydney, tenus en 2000, correspondent à la 27e Olympiade)
Autres formes du nom :Jeux olympiques d'été
JO
Juegos olimpicos (espagnol; castillan)
Voir plus

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • [Documents techniques et publicitaires]

    Édition : [S. l. n. d. ?]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33921533b]

Pages dans data.bnf.fr

Voir aussi

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Autres formes du nom

  • Jeux olympiques d'été
  • JO
  • Juegos olimpicos (espagnol; castillan)
  • Olimpiada
  • Olympiad
  • Olympiade
  • Olympics games (anglais)

Biographie Wikipedia

  • Les Jeux olympiques (appelés aussi les JO, les Jeux, les Olympiades ou encore les Olympiques ; en anglais : the Olympic Games ; en grec ancien : οἱ Ὀλυμπιακοὶ ἀγῶνες (hoi Olympiakoì agônes), en grec moderne : Ολυμπιακοί αγώνες (Olympiakí agónes), également Oλυμπιάδα (Olympiáda), c'est-à-dire Olympiade) sont un événement international majeur, regroupant les sports d’été et d’hiver, auquel des milliers d’athlètes participent. Les Jeux olympiques se tiennent tous les quatre ans, les années paires, en alternant Jeux olympiques d'été et Jeux olympiques d'hiver : quatre ans entre deux éditions des Jeux olympiques d'été ou d'hiver et deux ans entre les Jeux olympiques d'été et ceux d'hiver. Originellement tenus dans le centre religieux d’Olympie, dans la Grèce antique du VIIIe siècle av. J.-C. au Ve siècle ap. J.-C., les Jeux ont été rénovés par le baron Pierre de Coubertin en 1894 lorsqu’il fonda le Comité international olympique (CIO), les premiers Jeux olympiques modernes s’étant déroulés en 1896. Depuis lors, le CIO est devenu l’organisation gouvernant le mouvement olympique dont la structure et les décisions sont définies par la Charte olympique.Pendant le XXe siècle, le CIO a adapté selon sa vision propre les Jeux aux changements sociaux qui se sont produits dans le monde. Certains de ces ajustements inclurent la création des Jeux olympiques d’hiver, les Jeux paralympiques, les Jeux olympiques de la jeunesse. Le CIO les a aussi adaptés à sa perception des changements économiques, politiques et techniques du XXe siècle. De ce fait, les Jeux olympiques sont progressivement passés de l’amateurisme pur que voulait Pierre de Coubertin, au professionnalisme. En outre, l’importante croissance des médias de masse a apporté aux Jeux des sources de financement considérables, faisant planer des soupçons récurrents de corruption.Actuellement, les mouvements olympiques comprennent les fédérations sportives internationales, les comités nationaux olympiques et l’organisation de comités pour chaque édition des Jeux olympiques. La ville hôte est chargée d’organiser et de trouver des fonds pour les Jeux olympiques de manière à ce qu’ils soient en accord avec la Charte olympique. Le CIO décide aussi des sports présents ou non à chaque édition. La célébration des Jeux inclut de nombreux rituels et des symboles, comme le drapeau olympique et la flamme olympique, ainsi que les cérémonies d’ouverture et de clôture . Les trois meilleurs athlètes ou équipes de chaque compétition reçoivent respectivement une médaille d’or (1re place), d’argent (2e place) et de bronze (3e place).Les Jeux olympiques sont devenus si importants que presque chaque nation est représentée. Une telle ampleur a généré de nombreux défis, comme le boycott, le dopage, la corruption (Salt Lake City) et le terrorisme. Tous les deux ans, les Jeux et leur exposition médiatique permettent à des athlètes d'acquérir une notoriété nationale, voire mondiale dans certains cas. Les Jeux sont aussi une excellente occasion pour la ville hôte et le pays d'accueil d'assurer leur promotion sur la scène internationale.

Pages équivalentes