Brian Merriman (1747?-1805)

Pays :Grande-Bretagne
Langue :irlandais
Sexe :masculin
Naissance :1747
Mort :27-07-1805
Note :
Poète
Autres formes du nom :Bryan Merryman (1747?-1805)
Brian Mac Giolla Meidhre (1747?-1805)
Brian Mac Giolla Meidhre (1747?-1805)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 8151 6420

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • The midnight court

    Description matérielle : 72 pages
    Description : Note : Originally published : London : Maurice Fridberg, 1945
    Translation of : Cúirt an Mheadhán Oíche
    Édition : Dublin : O'Brien , 2014
    Traducteur : Frank O'Connor (1903-1966)
    Illustrateur : Brian Bourke

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44284176h]
  • The midnight court

    a new translation of 'Cúirt an Mheán Oíche'

    Description matérielle : 1 vol. (62 p.)
    Édition : Oldcastle : the Gallery press , 2005
    Éditeur scientifique : Ciarán Carson
    Traducteur : Ciarán Carson

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40036112t]
  • Le tribunal de minuit

    Description matérielle : 64 p.
    Édition : Paris ; Montréal (Québec) ; Torino : l'Harmattan , 2000
    Adaptateur : René Agostini

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb371102813]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Brian Merriman (1747?-1805)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Bryan Merryman (1747?-1805)
  • Brian Mac Giolla Meidhre (1747?-1805)
  • Brian Mac Giolla Meidhre (1747?-1805)
  • Brian Mac Giolla Meidhre (1747?-1805)
  • Brian MacGiolla Meidhre (1747?-1805)

Biographie Wikipedia

  • Brian Merriman (en irlandais Brian Mac Giolla Meidhre) (né vers 1749 à Ennistymon (comté de Clare) – mort le 27 juillet 1805) est un professeur et poète irlandais. Son seul ouvrage connu, un poème de quelque mille vers, Cúirt An Mheán Oíche (The Midnight Court, Le Tribunal de minuit) est généralement considéré comme le plus grand poème comique de l'histoire de la littérature irlandaise.

Pages équivalentes