Ingrid Betancourt

Image non encore disponible
Pays :Colombie
Langue :français
Sexe :féminin
Note :
Députée, sénateur, candidate aux élections présidentielles de Colombie
Domaines :Science politique
ISNI :ISNI 0000 0001 2136 6907

Ses activités

Auteur du texte17 documents

  • Lettres à maman

    par-delà l'enfer

    Description matérielle : 1 vol. (61 p.)
    Édition : Paris : Éd. du Seuil , DL 2008
    Autre auteur du texte : Lorenzo Delloye-Betancourt, Mélanie Delloye-Betancourt

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb411925564]
  • Lettres à maman

    par-delà l'enfer

    Description matérielle : 1 vol. (65 p.)
    Édition : [Paris] : le Grand livre du mois , DL 2008
    Autre auteur du texte : Lorenzo Delloye-Betancourt, Mélanie Delloye-Betancourt

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb412405992]
  • La ligne bleue

    [Éd.] en gros caractères
    Description matérielle : 1 vol. (443 p.)
    Édition : Paris : la Loupe , DL 2015

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44409190z]
  • La ligne bleue

    Description matérielle : 1 vol. (354 p.)
    Édition : [Paris] : Gallimard , impr. 2014

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43868028t]
  • La ligne bleue

    Description matérielle : 1 vol. (354 p.)
    Édition : Paris : Éditions France loisirs , DL 2015

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb444179301]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Ingrid Betancourt

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • La rage au coeur / Ingrid Betancourt, 2001
    Ingrid Bétancourt ou La médiatisation de la tragédie colombienne / Delphine Caroff, 2004

Biographie Wikipedia

  • Íngrid Betancourt Pulecio, née à Bogota le 25 décembre 1961, est une femme politique franco-colombienne, candidate à la présidentielle colombienne en 2002, enlevée par une guérilla marxiste et maintenue en captivité pendant plus de six ans dans la jungle amazonienne.Elle est enlevée par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) le 23 février 2002 alors qu’elle est en campagne présidentielle dans l'ancienne zone dite de « démilitarisation », là où se sont déroulés les pourparlers de paix avec les forces rebelles. Les négociations avec les FARC venaient d'échouer, et le gouvernement colombien annonçait le succès de l'opération militaire Tanatos, dont le but était de déloger la guérilla de la région. Son enlèvement est fortement médiatisé, en particulier en France, ce qui en fait un otage de valeur pour la guérilla. Le gouvernement français essaie de la faire libérer en négociant avec les FARC et avec l'aide du président vénézuélien Hugo Chávez, sans succès.Elle est délivrée, en compagnie de quatorze autres otages, lors de l’opération Jaque menée par l'armée nationale colombienne le 2 juillet 2008, six ans et demi après son enlèvement. Sa libération, de même que son enlèvement en février 2002, ont reçu un large écho dans les médias.Elle est désignée présidente d'honneur des Verts mondiaux lors du congrès du même nom en mai 2008 au Brésil.Elle est élevée au grade de chevalier de la Légion d'honneur, reçoit le prix Princesse des Asturies de la Concorde et Women's World Award, et son nom est proposé pour le prix Nobel de la paix, le prix Petra Kelly et le prix DVF, entre autres.

Pages équivalentes