Prieuré Saint-Eloi. Paris (1631-1791)

Image non encore disponible
Pays : France
Langue : français
Création : 1631
Fin d'activité : 1791
Adresse : L'emplacement du couvent des Barnabites est recouvert par la préfecture de police, bd. du Palais, 75004 Paris.
Note :
Les Barnabites, ou Clercs réguliers de Saint-Paul, fondés en 1530, furent appelés en France en 1608 par Henri IV. En 1622 Louis XIII leur accorda la permission de s'établir dans toutes les villes du royaume, et en 1629, le dernier évêque de Paris Henri de Gondy leur permit de s'établir dans sa ville. En 1631 ils prirent possession du prieuré Saint-Eloi (primitivement fondé en 633) qui leur fut donné par le cardinal Jean-François de Gondy, premier archevêque de Paris
De 1701 à 1704 ils firent rebâtir l'église et le prieuré. Celui-ci fut fermé en 1791, détruit en 1798. L'église servit de dépôt jusqu'en 1863, date de sa démolition. Sa façade fut conservée et remontée à Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux
Domaines : Religion
Autres formes du nom : Barnabites de la maison de Saint-Eloi. Paris
Barnabites de Saint-Eloi. Paris
Couvent des Barnabites. Paris
Prieuré de Barnabites. Paris (Saint-Eloi. 1631-1791)

Prieuré Saint-Eloi. Paris (1631-1791) : œuvres (6)

Ancien possesseur (5)

. Evangelia quattuor. [Évangéliaire dit de sainte Aure]. IX. e. s. (Ms-1171 réserve)
Breviarium (Caen, Collégiale du Saint-Sépulcre). [Bréviaire de la collégiale du Saint-Sépulcre de Caen. — Musique notée] (Ms-279)
Voir les autres documents de Prieuré Saint-Eloi. Paris (1631-1791) en tant que ancien possesseur

Auteur du texte (1)

(Ordonnance du bailli de Saint Éloy, faisant défense de danser, jouer, ou chanter des chansons déshonnêtes dans la cour de St Éloy.)

Documents sur Prieuré Saint-Eloi. Paris (1631-1791) (1)

Monnaies, médailles, costumes, objets (1)

[Fonderies des monnaies de cloche]

Voir aussi (6)