Tatiana Troyanos (1939-1993)

Pays :États-Unis
Sexe :féminin
Naissance :New York, 09-12-1939
Mort :New York, 21-08-1993
Note :
Artiste lyrique (mezzo-soprano)
ISNI :ISNI 0000 0001 1060 8683

Ses activités

Mezzo-soprano136 documents6 documents numérisés

Soprano29 documents

Alto (voix)10 documents

Chant5 documents1 document numérisé

Interprète1 document

  • Palmarès de l'année

    Les noces de Figaro. - Non più andrai, farfallone amoroso. - [26]

    Extraits, choix et arrangements

    Description matérielle : 5 disques compacts (1 h 14 min 04 s, 1 h 02 min 08 s, 1 h 10 min 39 s, 1 h 55 min 08 s, 1 h 14 min 49 s)
    Description : Note : Détail des interprètes
    Références commerciales des enregistrements cités
    Selection réalisée par Compact, Diapason, LeMonde de la Musique, Opéra International... [etc.]
    Hamburg 36 : prod. Deutsche Grammophon Gesellschaft, P 1991
    Édition : Paris : Polygram. Division Polydor ; Antony : distrib. Polygram. Division Polydor , 1991 (P)
    Direction d'orchestre : Karl Böhm (1894-1981)
    Baryton (voix) : Hermann Prey (1929-1998)
    Compositeur : Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
    Interprète : Deutsche Oper Berlin. Chor, Orchester Deutsche Oper Berlin

    [catalogue]

Auteur de lettres1 document

  • Lettre de Tatiana Troyanos à Bernard Gavoty, 1966

    Description matérielle : 1 double f. : 17,5 x 19,5 cm
    Description : Note : Lettre autographe signée
    Destinataire de lettres : Bernard Gavoty (1908-1981)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39712983h]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Tatiana Troyanos (1939-1993)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Tatiana Troyanos (12 septembre 1938 - 21 août 1993) est une mezzo-soprano américaine. Née à New York, Tatiana Troyanos fut élève à la Forest Hills High School, à Forest Hills, New York. À l'école secondaire, son surnom était « Totsie ». Après être apparue comme choriste dans la production originale de The Sound of Music, Troyanos fit ses débuts en 1963 au New York City Opera dans le rôle d'Hippolyte dans A Midsummer Night's Dream, Le Songe d'une nuit d'été de Benjamin Britten d'après Shakespeare. L'année suivante, elle chanta le rôle de Marina Mnichek dans la nouvelle production de Boris Godounov. Elle devint un pilier du Metropolitan Opera à partir de 1976 et fut vénérée dans le monde entier pour le timbre unique et sensuel de sa voix, ses sons filés, sa polyvalence et la beauté de ses apparitions, ainsi que l'intensité de ses incarnations scéniques. Au début des années 1980, Troyanos fit plusieurs ouvertures de saisons, notamment en Adalgisa dans Norma de Vincenzo Bellini (avec Renata Scotto dans le rôle-titre), en Octavian dans Le Chevalier à la Rose de Richard Strauss, en Didon dans Les Troyens d'Hector Berlioz. Troyanos sut incarner à merveille des rôles aux personnalités et aux styles très divers, parmi lesquels Carmen sous la direction de Sir Georg Solti, Chérubin dans Les Noces de Figaro dirigées par Karl Böhm en 1968, Anita dans West Side Story de Leonard Bernstein, ou encore Judith dans Le Château de Barbe-Bleue de Bartók. Troyanos est décédée à l'âge de 54 ans dans la ville de New York d'un cancer du sein et de métastases au foie. Elle avait réussi à dissimuler sa maladie à la grande majorité de ses collègues. Elle fut inhumée au cimetière de "Pine pelouse" à Long Island. Troyanos fut, avec les sopranos Lucia Popp et Arleen Auger, l'une des trois grandes chanteuses lyriques qui succombèrent au cancer en 1993 autour de leur 54e année. En 1994, le Metropolitan Opera donna un concert à la mémoire de Tatiana Troyanos, au cours duquel le directeur musical James Levine fit remarquer : « L'idée que nous soyons réunis ici pour rendre hommage à la mémoire de Tatiana Troyanos est presque incompréhensible. Ce que cela signifie, bien sûr, c'est que notre famille du Metropolitan Opera a perdu l'une de ses plus importantes artistes et amies de toute son histoire. »

Pages équivalentes