Christopher Tye (1505?-1573)

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :1505
Mort :1573
Note :
Compositeur et poète. - Mort avant le 15 mars 1573
ISNI :ISNI 0000 0000 7364 9530

Ses activités

Compositeur104 documents

  • Contenu dans : A general History of the science and practice of music by Sir John Hawkins. Vol III

    Acts of the Apostles. XIV set into verse. - [8]

    Description matérielle : In-4°, 2 ff. limin, 535 p., pl., fig., musique
    Description : Note : Portraits de Felice Anerio, Hercole Bottrigaro, John Bull, Scipione Cerreto, Ruggierio Giovanelli, Nicholas Laniere, Claude Le Jeune, Christophe Morales, Giovanni Maria Nanino, G. P da Palestrina. - Fig. représentant des instruments de musique : luth, orpheorcon pandore. - Tablature du luth p. 165
    Édition : London : printed for T. Payne and son , 1776

    [catalogue]
  • Contenu dans : Lawdes Deo

    Amavit a 5. - [18]

    Description matérielle : 1 disque compact (1 h 19 min) : DDD
    Description : Note : Gentilly : prod. Auvidis, P 1989
    Note sur l'enregistrement : 19880500. - 19880700
    Note sur l'enregistrement : es. - Collégiale romane du château de Cardonna
    Édition : Paris : Auvidis ; Antony : distrib. Auvidis , 1989 (P)
    Enregistrement : 1988-01-01 - 1988-01-01. - Espagne - Collégiale romane du château de Cardonna

    [catalogue]
  • Contenu dans : Elizabethan consort music II

    Amavit eum Dominus. - [21]

    Description matérielle : 1 partition (XXVII-164 p.) : fac-sim. ; 33 cm
    Description : Note : Réunit des oeuvres anonymes et de Alfonso Ferrabosco I, James Harding, John Baldwin, Edward Blanks, Edward Gibbons, Renaldo Paradiso, Brewster, John Buck, Robert Golder, Christopher Tye, Thomas Weekles, William Cobbold, Richard Alison, Elway Bevin, Arthur Cocke, John Egleston, John Gibbs, John Hake, Thomas Mericocke, John Mundy, William Randall, John Sadler, William Stannar, Leonard Woodson et William Daman. - Introd.. - Commentaire critique
    Édition : London : Stainer and Bell , 1988

    [catalogue]
  • Contenu dans : Lawdes Deo

    Beleve me. - [22]

    Description matérielle : 1 disque compact (1 h 19 min) : DDD
    Description : Note : Gentilly : prod. Auvidis, P 1989
    Note sur l'enregistrement : 19880500. - 19880700
    Note sur l'enregistrement : es. - Collégiale romane du château de Cardonna
    Édition : Paris : Auvidis ; Antony : distrib. Auvidis , 1989 (P)
    Enregistrement : 1988-01-01 - 1988-01-01. - Espagne - Collégiale romane du château de Cardonna

    [catalogue]
  • Contenu dans : Lawdes Deo

    Blamles. - [9]

    Description matérielle : 1 disque compact (1 h 19 min) : DDD
    Description : Note : Gentilly : prod. Auvidis, P 1989
    Note sur l'enregistrement : 19880500. - 19880700
    Note sur l'enregistrement : es. - Collégiale romane du château de Cardonna
    Édition : Paris : Auvidis ; Antony : distrib. Auvidis , 1989 (P)
    Enregistrement : 1988-01-01 - 1988-01-01. - Espagne - Collégiale romane du château de Cardonna

    [catalogue]

Auteur ou responsable intellectuel3 documents

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Christopher Tye (1505?-1573)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Christopher Tye (né vers 1500 - mort entre 1571 et 1573) est un compositeur et organiste anglais de la Renaissance, contemporain de Thomas Tallis. Christopher Tye a fait ses études à Cambridge. Un enfant de chœur nommé Tye (sans prénom) s'y trouve entre 1508 et 1513. Après son diplôme Bachelor of Music, il est chantre au King's College en 1537. De 1541 à 1561, il est maître de chœur (Magister choristarum) à la Cathédrale d'Ely. Il ne devient doctorant qu'en 1545. C'est à cette époque qu'il rencontre Richard Cox, réformiste et activement anti-papiste. Ordonné diacre en juillet, puis pasteur en décembre 1560, il est nommé recteur de Doddington-cum-Marche l'année suivante. Formé avant la réforme et exerçant pendant, on ignore quels furent ses maîtres et s'il a voyagé. Il compose des messes dont deux à l'occasion de ses grades universitaires de bachelier. Des motets de trois à sept voix. Ainsi que les premiers de consorts pour violes (trente et une pièces). Quoi que fondés sur un cadre sacré (21 In nomine) la nature de ces compositions permet à l'auteur d'y donner libre cours à la science contrapuntique. Michel Bernstein, rédacteur du livret du disque de Jordi Savall, attire l'attention sur une œuvre : . Seules un petit nombre de compositions sont parvenues jusqu'à nous. En cela peut-être s'explique le relatif oubli d'une figure pourtant si riche de son langage polyphonique et de ses innovations. Il contribue à établir le modèle de l'hymne.

Pages équivalentes