Abidah Parveen

Pays :Pakistan
Sexe :féminin
Note :
Chanteuse de musique traditionnelle soufie
Autre forme du nom :Abida Parween
ISNI :ISNI 0000 0001 1634 9440

Ses activités

Chant17 documents

  • Abida Parveen sing songs of the mystics Volume two

    Description matérielle : 1 DVD vidéo monoface simple couche toutes zones : 4/3, coul. (NTSC), son.
    Description : Note sur l'enregistrement : London. - gb. - the Royal festival hall. - 20000530
    Édition : [Londres] : Navras records [éd.] ; [France] : Socadisc [distrib.] , [DL 2007]
    Enregistrement : 2000-05-30 - Grande-Bretagne - London - the Royal festival hall

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41112115s]
  • Abida Parveen sing songs of the mystics Volume one

    Description matérielle : 1 DVD vidéo monoface simple couche toutes zones : 4/3, coul. (NTSC), son.
    Description : Note sur l'enregistrement : London. - gb. - the Royal festival hall. - 20000530
    Édition : [Londres] : Navras records [éd.] ; [France] : Socadisc [distrib.] , [DL 2007]
    Enregistrement : 2000-05-30 - Grande-Bretagne - London - the Royal festival hall

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb411121195]
  • Best of Abida Parveen

    Description matérielle : 1 disque compact
    Description : Note : Acq. : DISQUAIRES
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , [s.d.]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38503067b]
  • Le camescope

    Vente
    Description matérielle : 1 cass. vidéo (VHS) (1h30) : coul. (SECAM), son.
    Édition : [S.l.] : Eklipse [ed.] , [s.d.]
    Réalisateur : Philippe Vallois

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40154950p]
  • Contenu dans : Chants soufis du Pakistan

    Chants soufis du Pakistan. - [1]

    Description matérielle : 2 disques compacts (1 h 13 min 45 s, 1 h 13 min) : DDD
    Description : Note : Paris : prod. Maison des cultures du monde (Paris), P 1995
    Édition : Paris : Maison des cultures du monde ; Antony : distrib. Auvidis , 1995 (P)
    Harmonium : Rajib Ali
    Membranophones (musique ethnique) : Sadiq Ali, Munawar Hussain

    [catalogue]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • The essential [Enregistrement sonore] / Abida Parveen, chant. EMI 07243 578849 2 1

Autre forme du nom

  • Abida Parween

Biographie Wikipedia

  • ' ' 'Abida Parveen' ' ' est une chanteuse pakistanaise, évoluant dans le cadre de la tradition soufie et de ses textes mystiques et poétiques, souvent dédiés à l'amour absolu.Abida Parveen naît en 1954 à Mohalla Ali Goharabad (district de Larkana), petite ville située dans le sud du Pakistan, dans le Sindh. Cette région, dans laquelle la confrérie soufie Chishtiyya est très présente, est réputée pour ses dargâhs (mausolées de saint musulman) considérés comme des centres musicaux importants. La famille d’Abida Parveen est connue pour être fortement pénétrée de cette culture soufie.Abida Parveen commence ces leçons de musique dès l’âge de trois ans avec son père Ustad Ghulam Haider. Chanteur et directeur d’une petite école de musique, il a développé ses propres méthodes d’enseignement. Ses disciples sont principalement des garçons ou de jeunes hommes, comme il est d'usage dans la société pakistanaise de l’époque. Il décèle très vite les talents de sa fille et l'encourage à persévérer dans cette voie. Il la mettra, néanmoins, en garde “La musique n’est pas un show, dit-il, c’est le moyen d’atteindre le plus profond de son être”. Il l'incite par ailleurs à se produire dans les festivals religieux. Elle chante en public pour la première fois à 15 ans devant 15000 fidèles. Elle étudiera par la suite, le chant avec le très renommé Salamat Ali Khan issu de la Sham Chaurasi gharânâ.Elle débute sa carrière professionnelle à la "Radio Pakistan", Hyderâbâd station et rencontre le succès avec “Tunhje Zulf Jay Band”. Son mariage avec le grand producteur de la radio pakistanaise, Ghulam Hussein disparu en 1997, lui ouvre la voie de la popularité avant sa consécration internationale entamée dès le milieu des années 1980 (1985 en Inde, dans les pays du Golfe, aux États-Unis, 1987 Paris, 1989 à Londres).Abida Parveen, reconnue internationalement, est considérée aujourd'hui comme la plus grande interprète de ghazal (chansons d’amour) et de kâfî, poèmes dévotionnels exprimant l’amour mystiques chantés en urdu, sindhi, panjābī, farsi et seraiki. Toutes les formes poétiques et vocales interprétées par cette artiste relèvent de la tradition soufie et la plupart des poètes qu’elle interprète furent membres de la Chishtiyya ou eurent des relations privilégiées avec elle : Shah Hussain, Bulleh Shah, Amir Khusrau, Bedam Shah, Pir Meher Ali Shah, Zaheen Shah Taaji, Hazrat Khawaja Ghulam Farid, Hakim Nasser, Sultan Bahu, Waris Shah, Sachal Sarmast, Shah Abdul Latif Bhitai, Hazrat Shah Niaz, Asghar Gondvi, Kabîr, Ghâlib, mais aussi Faiz, Jigar Moradbadi, Hasrat Mohani...Abida Parveen est régulièrement comparée au défunt Nusrat Fateh Ali Khan. Bien que chantant rarement des qawwalîs, elle partage cependant, avec lui, la puissance d’un chant incantatoire, une virtuosité qui lui permet aisément de couvrir trois octaves.

Pages équivalentes