Abd al-Karim Surūsh (1945-....)

Image non encore disponible
Pays :Iran
Langue :persan
Sexe :masculin
Autres formes du nom :Abdolkarim Soroush (1945-....)
Abdulkarim Soroush (1945-....)
ISNI :ISNI 0000 0001 2212 3966

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • The expansion of prophetic experience

    essays on historicity, contingency and plurality in religion

    Description matérielle : 1 vol. (L-355 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 345-348
    Édition : Leiden : Brill , 2009
    Éditeur scientifique : Forough Jahanbakhsh

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42444584g]
  • Al-ṣirāṭāt al-mustqīmaẗ

    qirā'aẗ ǧadīdaẗ li-naẓariyaẗ al-taʿadidiyaẗ

    Description matérielle : 1 vol. (288 p.)
    Édition : Bayrūt - Baġdād : Manšūrāt al-ǧamal , 2009. - Bayrūt - Baġdād : Manšūrāt al-ǧamal , 2009 : منشورات الجمل , 2009
    Traducteur : 'Aḥmad al- Qabānčī

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42487184x]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Abd al-Karim Surūsh (1945-....)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Deciphering the meaning of revealed law : the Surūshian paradigm in Shi'i epistemology / by Ashk Dahlén
  • New directions in islamic thought : exploring reform and muslim tradition / edited by Kari Vogt, Lena Larsen and Christian Moe, 2009

Autres formes du nom

  • Abdolkarim Soroush (1945-....)
  • Abdulkarim Soroush (1945-....)

Biographie Wikipedia

  • Abdolkarim Soroush (en persan : عبدالکریم سروش), né Hossein Haj Faraj Dabbagh (en persan : حسين حاج فرج دباغ) en 1945 à Téhéran est un intellectuel musulman iranien. Penseur et philosophe musulman, c'est une figure bien connue du mouvement religieux intellectuel en Iran. Le professeur Soroush est actuellement professeur invité (visiting-teacher) à l’université George Washington de Washington (district de Columbia). Il a été affilié à d'autres institutions prestigieuses telles que Harvard, Princeton, Yale, Columbia, et le Wissenschaftskolleg de Berlin. Il fait partie de ces intellectuels musulmans, dits , que les États-Unis mettent en avant afin de favoriser un islam politique alternatif aux gouvernements laïcs autoritaires au Moyen-Orient et de diminuer l'influence de l'axe gouvernemental chiite iranien. L'intérêt que les États-Unis portent à de tels intellectuels se vérifie par la montée du Printemps arabe depuis 2008.

Pages équivalentes