Henry Sidney (1529-1586)

Image non encore disponible
Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Naissance :1529
Mort :1586
Note :
Chevalier de l'ordre de la jarretière, ambassadeur en France, juge de paix et député en Irlande
Autre forme du nom :Henry Sydney (1529-1586)
ISNI :ISNI 0000 0000 6300 080X

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Letters and memorials of state, in the reigns of queen Mary, queen Elizabeth, king James, king Charles the first, part of the reign of king Charles the second, and Oliver's usurpation

    Description matérielle : 2 vol., portrait
    Édition : London : T. Osborne , 1746
    Autre auteur du texte : Algernon Sidney (1622-1683), Philip Sidney (1554-1586), Robert Sidney (1563-1626)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31364359q]
  • A viceroy's vindication ?

    Sir Henry Sidney's memoir of service in Ireland, 1556-1578

    Description matérielle : 136 p.
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : Cork : Cork university press , 2002
    Éditeur scientifique : Ciaran Brady

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38946483x]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Henry Sidney (1529-1586)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • A viceroy's vindication ? : Sir Henry Sidney's memoir of service in Ireland 1556-1578 / ed. by Ciaran Brady, 2002
  • LC Authorities (2004-09-27)

Autre forme du nom

  • Henry Sydney (1529-1586)

Biographie Wikipedia

  • Sir Henry Sidney (20 juillet 1529 – 5 mai 1586), lord lieutenant d'Irlande, un courtisan et homme politique influent sous les règnes d'Henri VIII et d'Édouard VI. Ces deux souverains le gratifièrent d'importants fiefs, dont le manoir de Penshurst dans le comté de Kent, qui devint plus tard la résidence familiale de la famille Sidney. Henry grandit à la cour d'Henri VIII et fut page du prince Édouard, le futur roi Édouard VI. Il resta en faveur à la cour non seulement sous le règne d'Edward, mais aussi sous celui de Marie Ire, et d'Élisabeth Ire.

Pages équivalentes