Aḥmad ibn Muḥammad al- Siǧzī (09..?-1084)

Pays :Iran
Langue :arabe
Sexe :masculin
Naissance :Sijistan, Iran, 09..
Mort :1084
Note :
Mathématicien. - Contemporain d'Al Biruni
Autres formes du nom :أحمد بن محمّد السجزي (09..?-1084)
Abū Saʿīd Aḥmad ibn Muḥammad ibn ʿAbd al-Ǧalīl al- Siǧzī (09..?-1084) (arabe)
Abu Said Ahmad Ibn Muhammad Ibn Abd al-Jalil Sijzi (09..?-1084) (arabe)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 6163 047X

Ses activités

Auteur du texte21 documents

Compilateur1 document

  • Aḥmad ibn Muḥammad ibn ʿAbd al-Ǧalīl al-Siǧazī

    Contenu dans les archives et manuscrits : Al-ULŪF. Extraits :

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc56879/cd0e387]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Oeuvre mathématique d'Al-Sijzi / Roshdi Rashed, 2004
  • Ouvrages de reference : LC authorities (2005-05-16)
    Al-aʿlām / H̱ayr al-Dīn al-Zirklī, 1990
    Muʿǧam al-muʾallifīn / ʿUmar Riḍā Kaḥḥālat, 1957̈ [Les trois usuels ne donnent pas la date de naissance, mais ils donnent 1084 comme date de mort]
    Dictionary of scientific biography, vol. 11 et 12, p. 431 (donne les dates 0945-1020)
    Al-munǧid fī al-luġaẗ wa al-aʿlām, Dār al-Mašriq, 1986 (donne les dates 0951-1024)
  • Catalogues de la BnF : BnF Service arabe

Autres formes du nom

  • أحمد بن محمّد السجزي (09..?-1084)
  • Abū Saʿīd Aḥmad ibn Muḥammad ibn ʿAbd al-Ǧalīl al- Siǧzī (09..?-1084) (arabe)
  • Abu Said Ahmad Ibn Muhammad Ibn Abd al-Jalil Sijzi (09..?-1084) (arabe)
  • Sijazi (Ahmad 09..?-1084) (arabe)
  • Sijizi (09..?-1084) (arabe)
  • Al Sijazi (09..?-1084) (arabe)
  • Aḥmad ibn Muḥammad ibn ʿAbd al-Ǧalīl Abū Saʿīd al-Siǧzī (09..?-1084)
  • Al-Sijzi (09..?-1084) (français)
  • Al- Sijzi (09..?-1084) (français)

Biographie Wikipedia

  • Abu Sa'id Ahmed ibn Mohammed ibn Abd al-Jalil al-Sijzi (abrégé de al-Sijistani) fut un mathématicien persan.Le Sijistan, qui vient du mot Sagz, est une région au sud-est et à l’est de l’actuel Iran. Elle est mentionnée en abondance dans le Shâh Nâmeh. Sijzi fut un mathématicien qui réalisa une étude spéciale des intersections de sections coniques et de cercles. Il remplaça la vieille trisection cinématique d’un angle par une solution purement géometrique (intersection d’un cercle et d’une hyperbole équilatérale).On pense qu’al-Sijzi est né vers 945 et a vécu jusque vers 1020. Sa principale activité scientifique fut l’astronomie. Il avait une connaissance approfondie de la littérature qu’il utilisa à son avantage. Il dédia son œuvre au sultan bouyide Adud ad-Dawlah et au prince de Balkh. Il travailla aussi à Chiraz, y effectuant des observations astronomiques à partir de 969-970. Il fit également un gros travail en géométrie.

Pages équivalentes