Hugues Quester : pseudonyme individuel

Illustration de la page Hugues Quester provenant de Wikipedia
Pays :France
Sexe :masculin
Note :
Acteur de théâtre et de cinéma
Autre forme du nom :Hugues Questerbert
ISNI :ISNI 0000 0001 1439 2170

Ses activités

Acteur33 documents8 documents numérisés

Auteur de lettres2 documents

  • Quester, Hugues

    Cote : 4-COL-75(110)
    Description matérielle : 1 lettre et 1 carte manuscrite
    Contenu dans les archives et manuscrits : Collection Maria Casarès (1922-1996). IV CORRESPONDANCE. Correspondance reçue par Maria Casarès. P-R

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc13744n/ca255]
  • Quester, Hugues.

    Cote : NAF 28088 (196)
    Contenu dans les archives et manuscrits : Fonds Nathalie Sarraute. Correspondance. Lettres reçues - Correspondance générale. Page - Quester

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc128643/ca19907554]

Voix parlée1 document

Autre2 documents2 documents numérisés

  • Choses vues de Victor Hugo

    conférence du mercredi 20 octobre 2010

    Description matérielle : 1 fichier vidéo numérique (1 h 15 min) : coul., son.
    Description : Note sur l'enregistrement : Paris. - fr. - BnF. - 20101020
    Enr. public
    Édition : Paris : Bibliothèque nationale de France [prod.] , 2010
    Enregistrement : 2010-10-20 - France - Paris - BnF
    Auteur du texte : Victor Hugo (1802-1885), Olivier Rolin
    Autre : Olivier Rolin

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb423286081]
  • Jean-Luc Lagarce, une écriture de l'intime

    conférence du mardi 1er décembre 2009

    Description matérielle : 1 fichier vidéo numérique (1 h 48 min) : coul., son.
    Description technique : Coupure de 55:25 à 56:54
    Description : Note sur l'enregistrement : Paris. - fr. - BnF. - 20091201
    Enr. public
    Coupure de 55:25 à 56:54
    Édition : Paris : Bibliothèque nationale de France [prod.] , 2009
    Enregistrement : 2009-12-01 - France - Paris - BnF
    Interviewer : Minh Huy Tran
    Présentateur : Minh Huy Tran

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42121153f]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Hugues Quester

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Pour un oui ou pour un non / mise en scène de Jacques Lassalle...; avec Hugues Quester (H. 2)... - Paris, Théâtre national de la Colline, 1998
  • Les gens du cinéma / André Siscot, 1998

Autre forme du nom

  • Hugues Questerbert

Biographie Wikipedia

  • Hugues Quester est un acteur français, né le 5 août 1948 à Échemiré en Maine-et-Loire.Enfant, il rêve de devenir pilote de course. Cette passion des bolides lui est restée mais à onze ans, la révélation de Gérard Philipe lui ouvre d'autres horizons. À la sortie du lycée technique, un tract publicitaire l'oriente vers un cours d'art dramatique animé par Guy Kayat. À cette époque, bien qu'habitant Clamart il gagne chaque soir Malakoff à pied pour rejoindre sa troupe de théâtre. Mais bientôt, ce régime l'épuise et, renvoyé de son emploi d'ajusteur à la RATP, il multiplie les petits métiers tout en faisant ses premières figurations professionnelles. En 1970, Roger Blin lui apprend que le jeune Patrice Chéreau cherche à compléter sa distribution de Richard II, de William Shakespeare et d'emblée, Hugues Quester obtient dans cette pièce un succès personnel, au Festival d'Avignon. Après avoir côtoyé Gérard Desarthe, il devient en 1972 le partenaire de Gérard Depardieu dans Saved, d'Edward Bond, sous la direction de Claude Régy. S'ensuit une carrière fulgurante sur les planches auprès du gotha des metteurs en scène. Citons Gilles de Rais pour Roger Planchon (1977) aux côtés de Michel Bouquet, Danton et Robespierre pour Robert Hossein (1979) où il est Saint-Just et L'Illusion de Pierre Corneille (1984) pour Giorgio Strehler. Cependant, le cinéma ne l'oublie pas : Charlotte Rampling lui crève les yeux dans La Chair de l'orchidée, et il manque d'étouffer Jane Birkin avec un sac en plastique dans Je t'aime moi non plus. Cible d'un enfant aux pouvoirs surnaturels dans La Ville des pirates aux côtés d'Anne Alvaro, il la retrouve pour Visage de chien, où il entraîne un gamin déluré dans une dérive aux quatre coins de Paris. Pour ce film, dû à un ancien assistant d'Andrzej Wajda, « Prix Perspectives » du Festival de Cannes de 1985, il se transforme, faute d'en trouver, en distributeur occasionnel.Passeur des Enfers dans Parking, contrebandier d'occasion dans No mans land, il joue un directeur de salle de théâtre mitée dans Hôtel du paradis et un proxénète dans Rue du départ. Puis il part en URSS avec Anne Gautier tourner Hard to be a god, d'après un roman d'anticipation d'Arcadi et Boris Strougatski, avant qu'Éric Rohmer ne fasse appel à lui pour interpréter le père de Florence Darel dans Conte de printemps. Interprète privilégié à la télévision de Josée Dayan et de Joël Séria, il est Saint-François d'Assise pour Jean-Marie Drot (1982), un inspecteur de police dans Noces de soufre, de Raymond Vouillarnoz (1984) et il joue un double rôle dans Le mystérieux docteur Cornélius de Maurice Frydland (1983), avec Gérard Desarthe. Il y a débuté en 1970 avec Les Cadets de Saumur, de Jean-Claude Bonnardot.Il y a peu, Hugues Quester confiait au journal Libération : En juillet 2005, il est nommé commandeur dans l'ordre des Arts et des Lettres.

Pages équivalentes