Jean Antoine (1705-1768)

Illustration de la page Jean Antoine (1705-1768) provenant de Wikipedia
Pays :France
Sexe :masculin
Naissance :1705
Mort :1768

Ses activités

Illustrateur1 document

  • [Recueil. Oeuvre de Jean Antoine]

    Description matérielle : Doc. iconogr. : formats divers
    Description : Note : Editeur. - Italien. - 16e s.

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40400668f]

Dessinateur1 document1 document numérisé

  • Desseins de la grille, Du pallais [sic] marchand

    [dessin]

    Description matérielle : Dessin à la plume et lavis à l'encre de Chine : 30 x 19,5 cm
    Description : Technique de l'image : dessin. - plume. - lavis. - encre de Chine
    Édition : , [18e siècle]
    Collectionneur : Hippolyte Destailleur (1822-1893)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40312511q]

Autre1 document1 document numérisé

  • Plan du palais épiscopal de Toul

    [dessin]

    Description matérielle : 1 dess. : plume, encre de Chine, crayon noir ; 57,2 x 75,6 cm
    Description : Technique de l'image : dessin. - plume. - encre de Chine. - crayon noir
    Note : Il est difficile de dater ce plan dont Maurice Noël semble ignorer l'existence et qui est de toute évidence antérieur aux constructions menées par Pierson et Antoine à partir de 1743; ce n'est même pas Mgr Bégon, évêque de 1723 à 1754, qui prit contact avec l'agence de R. de Cotte, mais plus vraisemblablement son prédécesseur depuis 1704, François Blouet de Camilly, au moment où les évêques de Chalons, Verdun, Strasbourg font appel à l'architecte pour construire de nouveaux palais épiscopaux. Par bien des points la proposition de R. de Cotte diffère de celle plus tardive de Pierson: le palais serait orienté Nord-Sud et non pas Est-Ouest le long de la cathédrale; le terrain sur lequel bâtira Pierson est occupé par des parterres; la cour d'honneur est carrée (en arc de cercle bordée par les communs chez Pierson) bordée sur la gauche d'un mur ornemental dissimulant les communs; sur le jardin, la façade est rectiligne, sans pavillon en saillie et soulignée par un long perron; dans l'aile droite à laquelle on accède côté cour comme côté parterre par un perron, R. de Cotte propose quelques nouveaux arrangements dans la distribution des pièces sur une retombe dessinée au crayon On sent qu'il ne s'agit que d'un première proposition avec un plan assez banal et une utilisation médiocre des ressources du terrain, mais chronologiquement c'est la première tentative de modernisation du palais médiéval depuis l'inspection de Vauban en 1698
    Sources : Fonds Robert de Cotte
    Sources : F. Fossier, Les dessins du fonds Robert de Cotte de la Bibliothèque nationale de France : architecture et décor, Paris, Rome, 1997, dossier 305
    Dessinateur : Cabinet Robert de Cotte
    Autre : Nicolas Pierson (1692-1770)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40266530t]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Pages équivalentes