Louis Godin (1704-1760)

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Paris (France), 28-02-1704
Mort :Cadix (Espagne), 11-09-1760
Note :
Astronome, membre de l'Académie des sciences
ISNI :ISNI 0000 0000 7994 2172

Ses activités

Éditeur scientifique2 documents1 document numérisé

  • Mémoires de l'Académie royale des sciences depuis 1666 jusqu'en 1699

    Description matérielle : 11 t. en 13 vol.
    Description : Note : D'après "Les publications de l'Académie des sciences"/ A-S. Guénoun, p. 107-140 de "Histoire et mémoire de l'Académie des sciences: guide de recherches", Paris, Londres, New York, 1996, il s'agit d'une édition reconstituée rétrospectivement, conformément à la décision de l'Académie du 16 août 1727, sous une forme assez proche de celle des séries intitulées "Histoire de l'Académie royale des sciences" et "Mémoires de mathématiques et de physique". Connu également sous le nom de "Collection des anciens mémoires". La réalisation en fut confiée à Louis Godin. Le titre général n'apparaît qu'à partir du tome 3. - Le t. 1 porte le titre : Histoire de l'Académie royale des sciences. Depuis son établissement en 1666 jusqu'à 1686; le t. 2 : Histoire de l'Académie royale des sciences. Depuis 1686 jusqu'à son renouvellement en 1699. Ces 2 t. ont été partiellement rédigés par Fontenelle. - Les t. 3 à 11 sont principalement composés de textes des "Recueils" publiés de 1666 à 1698, certains textes étant toutefois inédits. La première partie du t. 3 est constitué par les "Mémoires pour servir à l'histoire naturelle des animaux", de Claude Perrault; le t. 4 est consacré à la chimie et à la botanique; le t. 5 aux mathématiques; le t. 6 à la physique; le t. 7 à l'astronomie, comprenant en particulier "Mesure de la Terre", de Jean Picard; le t. 8 est constitué par les "Oeuvres diverses" de Jean-Dominique Cassini; le t. 9 par les "Oeuvres diverses" de Philippe de La Hire; le t. 10 est consacré aux mathématiques et à la physique; le t. 11 est constitué par l'"Analyse générale, ou Méthodes nouvelles pour résoudre les problèmes de tous les genres et de tous les degres, à l'infini" par Thomas Fantet de Lagny. Par les soins de M. Richer. Pour un dépouillement complet, voir "Les publications de l'Académie royale des sciences de Paris (1666-1793)", Turnhout, 2001, vol. 1, p. 57-91. - Edition différant, par la composition typogr. et la pagination, mais pas par le contenu, de l'édition mentionnant souvent, au titre ou au colophon, en sus de la Compagnie des libraires, un nom d'imprimeur-libraire. - Les t. 1 à 3, 2 et 11 sont datés de 1733, les tomes 3,3 et 3,4 de 1734, le tome 4 de 1731, les tomes 5 et 7 de 1729, les tomes 6 et 8 à 10 de 1730
    Sources : Dictionnaire des Journaux 1600-1789, n° 608
    Édition : Paris : par la Compagnie des libraires , 1729-1734
    Éditeur scientifique : Bernard de Fontenelle (1657-1757)
    Auteur du texte : Académie des sciences. France

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb391880231]
  • Mémoires de l'Académie royale des sciences depuis 1666 jusqu'en 1699

    Description matérielle : 11 t. en 13 vol.
    Description : Note : D' après "Les publications de l'Académie des sciences" / A.-S. Guénoun, p. 107-140 de "Histoire et mémoire de l'Académie des sciences: guide de recherches", Paris, Londres, New York, 1996, il s'agit d'une édition reconstituée rétrospectivement, conformément à la décision de l'Académie du 16 août 1727, sous une forme assez proche de celle des séries intitulées "Histoire de l'Académie royale des sciences" et "Mémoires de mathématiques et de physique". Connu également sous le nom de "Collection des anciens mémoires". La réalisation en fut confiée à Louis Godin. Le titre général n'apparaît qu'à partir du tome 3. - Le t. 1 porte le titre : Histoire de l'Académie royale des sciences. Depuis son établissement en 1666 jusqu'à 1686; le t. 2 : Histoire de l'Académie royale des sciences. Depuis 1686 jusqu'à son renouvellement en 1699. Ces 2 t. ont été partiellement rédigés par Fontenelle. - Les t. 3 à 11 sont principalement composés de rééditions des textes des "Recueils" publiés de 1666 à 1698, certains textes étant toutefois inédits. La première partie du t. 3 est constitué par une réédition augmentée des "Mémoires pour servir à l'histoire naturelle des animaux", de Claude Perrault; le t. 4 est consacré à la chimie et à la botanique; le t. 5 aux mathématiques; le t. 6 à la physique; le t. 7 à l'astronomie, comprenant en particulier "Mesure de la Terre", de Jean Picard; le t. 8 est constitué par les "Oeuvres diverses" de Jean-Dominique Cassini; le t. 9 par les "Oeuvres diverses" de Philippe de La Hire; le t. 10 est consacré aux mathématiques et à la physique; le t. 11 est constitué par l'"Analyse générale, ou Méthodes nouvelles pour résoudre les problèmes de tous les genres et de tous les degres, à l'infini" par Thomas Fantet de Lagny. Par les soins de M. Richer. Pour un dépouillement complet, voir "Les publications de l'Académie royale des sciences de Paris (1666-1793)", Turnhout, 2001, vol. 1, p. 57-91. - L'adresse varie: celle du t. 1 est: "A Paris, chez Gabriel Martin, Jean-Baptiste Coignard, fils, Hippolyte-Louis Guérin, rue S. Jacques". On lit en tête du t. 1 que le privilège a été cédé par l'Académie le 16 août 1727 à Montalant, qui l'a lui même cédé à Coignard fils le 12 juin 1733, lequel l'a partagé avec Martin et Guerin le 17 juin 1733. Ces différents noms d'imprimeurs-libraires ou la Compagnie des libraires se retrouvent, associés ou isolés, sur les p. de titre ou aux colophons de certains volumes. - Edition différant, par la composition typogr. et la pagination, mais pas par le contenu, de l'édition ne mentionnant pas de noms d'imprimeurs-libraires, mais seulement la Compagnie des libraires. - Les t. 1 à 3, 2 et 11 sont datés de 1733, les tomes 3,3 et 3,4 de 1734, le tome 4 de 1731, les tomes 5 et 7 de 1729, les tomes 6 et 8 à 10 de 1730
    Sources : Dictionnaire des journaux 1600-1789, n° 608
    Édition : Paris : [noms divers] , 1729-1734
    Éditeur scientifique : Bernard de Fontenelle (1657-1757)
    Auteur du texte : Académie des sciences. France

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33432767s]

Auteur du texte2 documents

  • 1679 - an XIII [1804/1805]

  • Table alphabétique des matières contenues dans l' Histoire & les Mémoires de l'Académie Royale des Sciences, publiée par son ordre Tome premier

    Années 1666-1698

    [Reprod. en fac-sim.]
    Description matérielle : 380 p.
    Édition : [Ivry-sur-Seine] : Phénix éd. , 2001

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40029058c]

Cartographe du modèle1 document1 document numérisé

Cartographe1 document1 document numérisé

Auteur adapté1 document1 document numérisé

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Table alphabétique des matières contenues dans l'histoire & les mémoires de l'Académie Royale des sciences, publiée par son ordre / dressée par M. Godin, 2001 [reprod. de l'éd. de 1734]
  • DBF
    Grand dictionnaire universel du XIXe siècle

Biographie Wikipedia

  • Louis Godin, né à Paris le 28 février 1704 et mort le 11 septembre 1760 à Cadix, est un astronome français.Il est membre de l'Académie des sciences au titre d'adjoint géomètre le 24 août 1725, adjoint astronome le 11 août 1727, associé astronome le 4 juillet 1730, pensionnaire astronome le 24 août 1733. Louis Godin est devenu membre de la Royal Society le 27 mars 1735. Démissionnaire par suite de son établissement à Lima (Pérou), il est remplacé le 25 décembre 1745 par Cassini de Thury, puis réintégré à l'Académie sous le titre de pensionnaire vétéran le 15 juin 1756.Il est envoyé par Louis XV au Pérou en 1736 avec Charles Marie de La Condamine, Pierre Bouguer et Joseph de Jussieu pour conduire une mission scientifique afin de déterminer si, comme l'avait supposé Newton, la terre est renflée à l’équateur et aplatie aux pôles.Il séjourne plusieurs années en Amérique du Sud, notamment à Lima où il est témoin du tremblement de terre de 1746. Il participe peu aux mesures et dilapide son argent. En 1744, ruiné, il se fait professeur et journaliste à l’université de Lima pour payer son retour. En Europe, tombé en disgrâce, il devient directeur de l'École de marine de Cadix. Il fait également un voyage au Portugal et assiste au tremblement de terre de Lisbonne en 1755.Outre plusieurs Mémoires, il a publié une Histoire de l'Académie des Sciences de 1680 à 1699 en 11 volumes et un Appendix aux Tables astronomiques de La Hire en 1724.

Pages équivalentes