Vasilij Ivanovič Čapaev (1887-1919)

Image non encore disponible
Pays :Russie (Fédération)
Langue :russe
Sexe :masculin
Naissance :1887
Mort :1919
Note :
Combattant de l'Armée rouge. - Commandant d'une division (1918-1919)
Autres formes du nom :Василий Иванович Чапаев (1887-1919)
Vassili Ivanovitch Tchapaïev (1887-1919)
ISNI :ISNI 0000 0000 2029 0309

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Vasilij Ivanovič Čapaev (1887-1919)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Moj neizvestnyj Čapaev / Evgeniâ Čapaeva, 2005
    GLU
  • BnF Service russe

Autres formes du nom

  • Василий Иванович Чапаев (1887-1919)
  • Vassili Ivanovitch Tchapaïev (1887-1919)

Biographie Wikipedia

  • Vassili Ivanovitch Tchapaïev ou Tchapaev (en russe : Василий Иванович Чапаев; ISO 9 : Vasilij Ivanovič Čapaev) est un militaire russe, né le 9 février 1887 (28 janvier dans le calendrier julien) à Boudaïki (aujourd'hui un quartier de Tcheboksary, en Tchouvachie) et décédé le 5 septembre 1919 près de Lbichtchensk (Kazakhstan). Commandant dans l'Armée rouge, il devient un héros de la révolution bolchévique en Union soviétique.Tchapaïev nait dans une famille de paysans pauvres du village de Boudaïki, qui fait aujourd'hui partie de la ville de Tcheboksary (Tchouvachie). Durant la Première Guerre mondiale, il servit comme sous-officier et fut décoré à trois reprises de la Croix de Saint-Georges. En septembre 1917, il entra au Parti bolchévique. En décembre, il fut élu commandant du 138e Régiment d'infanterie par un vote des soldats du régiment. Il commanda ensuite la 2e Division Nikolaïev (en) et la 25e Division de fusiliers (en).Le 5 septembre 1919, le quartier-général de la division, près de Lbichtchensk (Лбищенск) — nommée aujourd'hui Tchapaïev (en) en son honneur — fut attaqué par des blancs. Tchapaïev tenta de s'échapper en traversant à la nage le fleuve Oural, sous le feu des mitrailleuses ennemies, mais il disparut et son corps ne fut jamais retrouvé.Après l'établissement de l'Union soviétique, Tchapaïev fut immortalisé comme un héros de la révolution bolchévique dans un livre populaire de Dmitri Fourmanov et par un film, en 1934. Il devint ultérieurement le personnage récurrent de nombreuses plaisanteries russes. Plus récemment, Tchapaïev fut l'un des principaux personnages du roman de Viktor Pelevine Чапаев и Пустота (Tchapaïev et Poustota (en), ici le nom du personnage, Piotr Poustota, signifiant également le Vide), publié en français sous le titre La mitrailleuse d'argile (Seuil, 1997 ; Points Seuil, 2005).

Pages équivalentes