Tsunayoshi Tokugawa (1646-1709)

Pays :Japon
Langue :japonais
Sexe :masculin
Naissance :08-01-1646
Mort :10-01-1709
Note :
Cinquième shōgun du bakufu d'Edo, dynastie des Tokugawa. - Réformateur, a pris des mesures dans un sens humanitaire contre certains privilèges, les famines, l'infanticide, le maltraitement des animaux dont les chiens (d'où son surnom, "Inu kubō", le "shogun des chiens"). - Fondateur du centre d'études confucéennes à Edo
Domaines :Histoire
Autre forme du nom :綱吉 徳川 (1646-1709) (japonais)
ISNI :ISNI 0000 0000 2712 6018

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Tsunayoshi Tokugawa (1646-1709)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : The Dog Shogun / Beatrice Bodart-Bailey, 2005
  • Ouvrages de reference : NDL Authority File, 2007
    Dictionnaire historique du Japon, 1 : L-Z
    LCNA (en ligne) : Tokugawa, Tsunayoshi, 1646-1709 (2006-08-29)
  • Catalogues de la BnF : BnF Service japonais, 2009-09-01

Autre forme du nom

  • 綱吉 徳川 (1646-1709) (japonais)

Biographie Wikipedia

  • Tsunayoshi Tokugawa (徳川 綱吉 Tokugawa Tsunayoshi, 23 février, 1646–19 février, 1709) est le 5e shogun du shogunat Tokugawa au Japon. Il succéda à son frère Ietsuna (tous 2 étaient les fils du 3e shogun, Iemitsu).Durant son règne (1680–1709), il fut le défenseur du Néo-Confucianisme de Chu Hsi. Plus tard, il se fit le défenseur des animaux, spécialement les chiens, sûrement dû au fait qu'il était né dans l'année du chien du Calendrier chinois. En 1687, il promulgua la loi « Shorui Awaremi no Rei » (生類憐みの令), un ordre interdisant d'abattre des animaux et établit un responsable de la protection animale ; plus tard, il fit installer des mangeoires pour plus de 100 000 chiens. Toutes ces lois firent qu'il fut connu sous le nom de « shogun chien »" (Inu kubô).Tsunayoshi nomma Yanagisawa Yoshiyasu à la tête de l'administration.Le neveu de Tsunayoshi, Ienobu, devint shogun à la mort de celui-ci en 1709. Portail de l’histoire Portail de l’histoire Portail du Japon Portail du Japon

Pages équivalentes