Jeux olympiques d'hiver (04 ; 1936 ; Garmisch-Partenkirchen, Allemagne)

Création :06-02-1936
Fin d'activité :16-02-1936
Domaines :Sports et jeux
Autre forme du nom :Jeux olympiques d'hiver de Garmisch-Partenkirchen (1936)

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Jeux olympiques d'hiver (04 ; 1936 ; Garmisch-Partenkirchen, Allemagne)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Des jeux et des crimes : 1936, le piège blanc olympique, impr. 2007
  • (2010-08-25)

Autre forme du nom

  • Jeux olympiques d'hiver de Garmisch-Partenkirchen (1936)

Biographie Wikipedia

  • Les Jeux olympiques d'hiver de 1936, officiellement connus comme les IVe Jeux olympiques d'hiver, ont lieu à Garmisch-Partenkirchen en Allemagne du 6 au 16 février 1936. Selon une règle non officielle du Comité international olympique, le pays hôte des Jeux d'été peut également organiser les Jeux d'hiver la même année et, en 1931, après l'attribution à la ville de Berlin des Jeux olympiques d'été de 1936, Garmisch-Partenkirchen est choisi parmi trois villes allemandes pour accueillir les Jeux d'hiver. Après leur accession au pouvoir en 1933, le chancelier Adolf Hitler et le Parti nazi décident d'utiliser les Jeux olympiques comme outil de propagande à la gloire du Troisième Reich et pour montrer la grandeur de la nation allemande. Il s'agit d'une avant les Jeux d'été, encore plus marqués par les aspects politiques. Des fonds sont débloqués pour organiser les Jeux d'hiver .Un mouvement demandant le boycott des Jeux se développe aux États-Unis et en Europe du fait de la politique intérieure répressive et des mesures antisémite mises en place par les Nazis, mais peu de personnalités s'y montrent sensibles. Les Jeux rassemblent 646 athlètes de 28 nations, ce qui constitue un record à l'époque pour les Jeux d'hiver. Six pays participent pour la première fois : l'Australie, la Bulgarie, l'Espagne, la Grèce, le Liechtenstein et la Turquie. Dix-sept épreuves officielles réparties en quatre sports sont disputées, dont trois apparaissent pour la première fois aux Jeux olympiques : le combiné chez les hommes et chez les femmes en ski alpin et le relais masculin 4 × 10 kilomètres en ski de fond. De plus, deux compétitions sont au programme en tant que sports de démonstrations : la patrouille militaire, ancêtre du biathlon, et l'eisstock, qui est proche du curling.L'athlète le plus médaillé de ces Jeux est le Norvégien Ivar Ballangrud, qui remporte trois médailles d'or et une d'argent en quatre courses de patinage de vitesse. Sa compatriote Sonja Henie devient la seule athlète de l'histoire à gagner un troisième titre olympique en patinage artistique. La délégation norvégienne est également première au tableau des médailles des nations avec quinze récompenses dont sept en or, devant l'Allemagne et la Suède.