Suomen sosialidemokraattinen puolue

Pays :Finlande
Langue :finnois
Création :1903
Note :
Le Parti social-démocrate finlandais est issu du "Suomen työväenpuolue" 1899-1903 (Parti travailliste finlandais). - Il se scinde en 1959 pour donner l'autre branche : "Työväen ja pienviljelijäin sosialidemokraattinen liitto" (TPSL) 1959-1973 (Ligue social-démocrate des travailleurs et petits propriétaires). - En 1973, une majorité de TPSL réintègre le parti, une minorité forme le "Sosialistinen Työväenpuolue" (STP) Parti socialiste des travailleurs
Autres formes du nom :Finnish social democratic party
SDP
Social democratic party. Finlande

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Suomen sosialidemokraattinen puolue

Pages dans data.bnf.fr

Un des fondateurs :

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Puolueenttomuuden ja rauhan linja : SDP:n suhtautuminen Suomen ulkopolitiikkaan ja turvallisuuskysymyksiin : toukokuu 1918-toukokuu 1922, 1986
  • Ouvrages de reference : Europe politique (2009-02-13) (Site archivé par la BnF depuis le 23/06/2010)
  • Catalogues de la BnF : BnF Service finno-ougrien, balte

Autres formes du nom

  • Finnish social democratic party
  • SDP
  • Social democratic party. Finlande

Biographie Wikipedia

  • Le Parti social-démocrate de Finlande (en finnois: Suomen Sosialidemokraattinen Puolue, SDP ; en suédois : Finlands Socialdemokratiska Parti) est un parti politique finlandais, social-démocrate, fondé en 1899. Il est membre du Parti socialiste européen et de l'Internationale socialiste.À l'instar du Parti du Centre (Kesk, libéraux) et du Parti de la Coalition nationale (Kok, conservateurs), le SDP a été l'un des grands partis finlandais du XXe siècle et est longtemps resté la principale force politique finlandaise. Par conséquent, il a assuré à de nombreuses reprises l'exercice du pouvoir depuis les années 1960 et reste un partenaire incontournable dans les négociations post-électorales présidant à la formation des coalitions gouvernementales.Par ailleurs, de 1982 à 2012, le SDP a systématiquement réussi à faire élire son candidat à la présidence de la République, Mauno Koivisto en 1982 et 1988, Martti Ahtisaari en 1994, Tarja Halonen en 2000 et 2006.Lors de sa création, et jusqu'au premier conflit mondial, le SDP va s'imposer comme le premier parti de Finlande, réunissant à lui seul entre 30 % et 47 % des voix à compter de l'instauration du suffrage universel. Néanmoins, comme la plupart des partis socialistes et sociaux-démocrates, il fait l'objet d'une scission au début des années 1920 entre sociaux-démocrates et communistes tenants de la ligne dictée par le Komintern.Durant l'entre-deux-guerres, le SDP accepte les règles du jeu démocratique, mais demeure écarté du gouvernement, qu'il n'intégrera que pendant le conflit, dans le cadre d'une « Union nationale ». Son audience électorale se stabilisera alors autour de 20-25 % et reste ancrée depuis à cet étiage. À l'heure actuelle, le SDP compte 60 000 membres. Il est présidé depuis juin 2008 par Jutta Urpilainen.