Marie Josèphe (reine de Pologne, 1699-1757)

Image non encore disponible
Pays :Allemagne avant 1945
Sexe :féminin
Naissance :Vienne (Autriche), 08-12-1699
Mort :Dresde (Allemagne), 17-11-1757
Note :
Fille de l'empereur germanique Joseph Ier et de l'impératrice Amalia Wilhelmine. - Épouse le 20 août 1719 Frédéric Auguste II, Électeur de Saxe, devenu roi de Pologne en 1734 sous le nom d'Auguste III
Autres formes du nom :Maria Josepha (reine de Pologne, 1699-1757) (allemand)
Maria Józefa (reine de Pologne, 1699-1757) (polonais)
Marie Josèphe d' Autriche (1699-1757) (français)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 0988 4242

Ses activités

Dédicataire1 document

  • Trost-Schreiben an Ihro Majestät die großmächtigste Königin von Pohlen und Churfürstin zu Sachsen, über den tödtlichen Hintritt höchst-deroselben allerdurchlauchtigster Frau Mutter verwittweten Käyserin Amalia. An dem Tage des in der königl. Hof-Capelle zu Dreßden öffentlich angestellten Leichen-Diensts.

    Description matérielle : [16] p.
    Description : Note : Signé à la fin : "I. U. von König" = Johann Ulrich von König d'après SWB. - Signé A-D2. - Vignette gravée sur cuivre à motifs funèbres et aux armes de Wilhelmina Amalia, signée "C. P. Lindemann sculpsit" ; cul-de-lampe gravé sur cuivre du même. - Déploration funèbre adressée à Marie-Josèphe, reine de Pologne, à l'occasion des funérailles de sa mère l'impératrice Amalia Wilhelmine
    Sources : SWB catalogue en ligne consulté le 18-02-2009, PPN 049579991
    Édition : , 1742
    Imprimeur-libraire : Georg Konrad Walther (1705-1778)
    Auteur du texte : Johann Ulrich von König (1688-1744)
    Graveur : Christian Philipp Lindemann (1700-1754)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41427368v]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Trost-Schreiben an Ihro Majestät die großmächtigste Königin von Pohlen und Churfürstin zu Sachsen, über den tödtlichen Hintritt höchst-deroselben allerdurchlauchtigster Frau Mutter verwittweten Käyserin Amalia..., 1742
  • ADB : Maria Josepha von Österreich

Autres formes du nom

  • Maria Josepha (reine de Pologne, 1699-1757) (allemand)
  • Maria Józefa (reine de Pologne, 1699-1757) (polonais)
  • Marie Josèphe d' Autriche (1699-1757) (français)
  • Maria Josepha von Österreich (1699-1757) (allemand)
  • Marie Josèphe Habsbourg (1699-1757) (français)
  • Maria Josepha von Habsburg (1699-1757) (allemand)

Biographie Wikipedia

  • Marie-Josèphe de Habsbourg, archiduchesse d'Autriche, née le 8 décembre 1699, morte le 17 novembre 1757.Fille aînée de l'empereur Joseph Ier du Saint-Empire et de Wilhelmine-Amélie de Brunswick-Lunebourg.Sœur de Marie-Amélie d'Autriche (1701-1756), Électrice de Bavière, écartée comme elle de la succession autrichienne par la Pragmatique Sanction publiée en 1713 par leur oncle l'empereur Charles VI du Saint-Empire qui voulait protéger l'intégrité de ses états en cas d'extinction de la Maison de Habsbourg.Le 20 août 1719, elle épousa l'électeur Frédéric-Auguste II de Saxe qui reconnut la fameuse "Pragmatique". En 1733, son mari, soutenu par l'Autriche et la Russie, fut élu Roi de Pologne contre le candidat français, Stanislas Leszczyński, beau-père du roi Louis XV de France. Une guerre dite guerre de Succession de Pologne éclata qui ne prit fin qu'en 1738 avec la reconnaissance de la souveraineté de son mari. Deux ans plus tard à la mort de son oncle l'empereur, son mari, malgré la reconnaissance de la Pragmatique Sanction, se prévalut de son statut d'époux d'une archiduchesse autrichienne pour prétendre à l'acquisition de la Moravie et s'engagea dans la guerre de Succession d'Autriche (1740-1748).Ayant ensuite pris le parti de l'Autriche et de la France contre la Prusse, le couple saxon vit ses États envahis sans déclaration de guerre par les troupes de Frédéric II de Prusse en 1756, ce qui déclencha la guerre de Sept Ans. La reine mourut l'année suivante, victime des mauvais traitements reçus de l'armée prussienne.

Pages équivalentes