Chūichi Nagumo (1887-1944)

Image non encore disponible
Pays :Japon
Langue :japonais
Sexe :masculin
Naissance :Yamagato (Japon), 25-03-1887
Mort :Saïpan (Japon), 06-07-1944
Note :
Vice-amiral (1939). - Commandant en chef de la 1ère flotte aéronavale (1941-1942, 1943-). - Il se suicide le 6 juillet 1944 pendant le débarquement américain de Saïpan pour ne pas tomber aux mains des américains
Autres formes du nom :忠一 南雲 (1887-1944) (japonais)
Nagumo Chūichi (1887-1944) (japonais)
南雲 忠一 (1887-1944) (japonais)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 2344 9573

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Chūichi Nagumo (1887-1944)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : BnF - Département de la recherche bibliographique [Recueil. Dossiers biographiques Boutillier du Retail. Documentation sur Chiuchi-Nagumo], 1944
    Chūichi Nagumo - Wikipédia (2009-10-30)
  • Ouvrages de reference : NDL Authority File, 2009
  • Catalogues de la BnF : BnF Service japonais, 2009-12-18

Autres formes du nom

  • 忠一 南雲 (1887-1944) (japonais)
  • Nagumo Chūichi (1887-1944) (japonais)
  • 南雲 忠一 (1887-1944) (japonais)
  • Chiuchi Nagumo (1887-1944)

Biographie Wikipedia

  • Chūichi Nagumo ( 南雲 忠 ), né à Yonezawa dans la préfecture de Yamagata, le 25 mars 1887, et mort à Saipan, dans les îles Mariannes, le 6 juillet 1944 est une personnalité importante de la Marine impériale japonaise. Il a commandé la Force Mobile (Kidō Butai), c'est-à-dire l'escadre de grands porte-avions, qui est allé de succès en succès, de l'attaque de Pearl Harbor (7 décembre 1941) au raid sur Ceylan (5-9 avril 1942), mais il a subi une terrible défaite à la bataille de Midway (4-7 juin 1942). Toujours à la tête de la plus puissante escadre de porte-avions japonais, redésignée comme la 3e Flotte, il n'a plus connu que des résultats mitigés, aux batailles des Salomons Orientales (24-25 août 1942) et des îles Santa Cruz (24-27 octobre 1942). Il n'a plus eu de commandement à la mer après novembre 1942. Il s'est suicidé pour ne pas être fait prisonnier lors de l'attaque américaine sur les îles Mariannes, en juillet 1944.

Pages équivalentes