Navanethem Pillay

Image non encore disponible
Pays :Afrique du Sud
Langue :anglais
Sexe :féminin
Note :
Juriste ; titulaire d'un doctorat en droit, Harvard university, Cambridge (Mass.). - Avocate et juge dans la province du Natal (1967-1995). - Juge, African high court ; Tribunal international pour le Rwanda (1995-2002). - Juge de la 1ère Cour pénale internationale (2003-2008). - Haut-commissaire aux droits de l'homme, ONU (depuis le 1r septembre 2008)
Autres formes du nom :Navanethem Pillay
Navi Pillay
Navi Pillay
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1781 2820

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Navanethem Pillay

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Protecting humanity : essays in international law and policy in honour of Navanethem Pillay / edited by Chile Eboe-Osuji, 2010
    La Charte africaine des droits de l'homme et des peuples et le protocole y relatif portant création de la Cour afri1caine [sic] des droits de l'homme : commentaire article par article / sous la direction de Maurice Kamto ; préface de Mme Navanethera [i.e. Navanethem] Pillay, 2011
  • Ouvrages de reference : LC Authorities : (2011-05-26)
    Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (2011-06-27)
  • Catalogues de la BnF : BnF Service indien, 2012-04-06

Autres formes du nom

  • Navanethem Pillay
  • Navi Pillay
  • Navi Pillay
  • Navanethera Pillay

Biographie Wikipedia

  • Navanethem Pillay dite Navi Pillay (née le 23 septembre 1941 à Durban, Afrique du Sud) est une avocate sud-africaine, ancienne militante contre la politique d'apartheid, première femme nommée à la Haute Cour d'Afrique du Sud en 1995 et actuelle Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme.Elle fut aussi parmi les 18 premiers juges nommés à la Cour pénale internationale (CPI) de 2003 à l'année de sa nomination aux Nations unies en 2008, ainsi que présidente du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) de 1999 à 2002. Sa prise de fonction pour quatre ans comme Haut-Commissaire date du 1er septembre 2008. Elle est reconduite à ce poste en 2012 pour deux ans seulement, malgré les pressions exercées par les États-Unis auprès de l'ONU à cause de ses opinions sur le conflit israélo-palestinien.

Pages équivalentes