Kek leu Kang

Pays :Cambodge
Langue :khmer central
Sexe :masculin
Note :
Directeur de la prison de Tuol Sleng sous la dictature des Khmers rouges. - Un des responsables du Santebal, police politique. - Connu aussi sous les pseudonymes Duch ou Douch
Domaines :Problèmes et services sociaux. Criminologie
Autres formes du nom :Kang Kek Leu
Guek eav Kaing
Kaing Guek Eav
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 2341 8192

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Itinéraire d'un tortionnaire ordinaire

    entretien inédit avec Deuk, l'ex-commandant khmer rouge de S-21

    Description matérielle : 1 vol. (256 p.)
    Édition : Paris : l'Harmattan , DL 2015
    Autre auteur du texte : Haing Kheng Heng, Christophe Peschoux
    Préfacier : David Porter Chandler

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb444807009]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Kek leu Kang

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

  • Directeur de la prison de Tuol Sleng sous la dictature des Khmers rouges. - Un des responsables du Santebal, police politique. - Pseudonyme de Kek leu Kang

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Le Khmer rouge et le non-violent [Images animées] / Bernard Mangiante, réal., scénario ; François Roux, Kaing Guek Eav, Kar Savuth... [et al.], participant. Les Films du paradoxe, 2013
    Itinéraire d'un tortionnaire ordinaire : entretien inédit avec Deuk, l'ex-commandant khmer rouge de S-21 / Christophe Peschoux, Heng Kheng Heng, DL 2015
  • Ouvrages de reference : Le maître des aveux / Thierry Cruvellier, impr. 2011
  • Catalogues de la BnF : Wikipedia (2011-09-07)

Autres formes du nom

  • Kang Kek Leu
  • Guek eav Kaing
  • Kaing Guek Eav
  • Kaing Kek Iev

Biographie Wikipedia

  • Kang Kek Ieu (ou Kaing Kek Iev ou Kaing Guek Eav), plus connu sous le pseudonyme de Douch (également retranscrit Duch ou Deuch), en khmer កាំង ហ្គេកអ៊ាវ est né le 17 novembre 1942. Il est surtout connu pour avoir été, entre 1975 et 1978, alors que le régime khmers rouges présidait aux destinées du Cambodge, le directeur de la prison de Tuol Sleng et l'un des responsables du Santebal, la police politique.

Pages équivalentes