Kim Clijsters

Pays :Belgique
Sexe :féminin
Note :
Joueuse de tennis
Domaines :Sports et jeux
ISNI :ISNI 0000 0004 0231 6607

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Kim Clijsters

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Kim Antonie Lode Clijsters (prononcé, en flamand, [kɪm ˈklɛistərs ] Écouter), née le 8 juin 1983 à Bilzen, est une joueuse de tennis professionnelle belge. Elle est la fille du footballeur Lei Clijsters. Elle a connu une première carrière de 1997 à 2007. Le 26 mars 2009, elle annonce son retour sur le circuit WTA au tournoi de Cincinnati en août 2009. Sa carrière prend définitivement fin lors de l'US Open 2012.Joueuse puissante, souvent contrariée par des blessures, elle a remporté quarante-et-un tournois en simple sur le circuit WTA, dont l'US Open en 2005, 2009 et 2010, l'Open d'Australie en 2011 ainsi que trois Masters (2002, 2003 et 2010). Sa victoire à l'US Open de tennis 2005 lui a permis de décrocher à l'époque le plus gros chèque de l'histoire du sport féminin, à savoir 2,2 millions de dollars. Elle a perdu quatre autres finales dans les épreuves majeures, dont trois contre sa compatriote Justine Henin. Elle a aussi décroché une Fed Cup en 2001.Elle a également gagné onze titres en double dans sa carrière dont Roland-Garros et Wimbledon en 2003. Suite à ces succès, elle a atteint la première place mondiale en double le 4 août 2003. Elle a réussi la performance d'être à la fois no 1 mondiale en simple et en double le 18 août 2003. Au cours de sa seconde carrière, elle a partagé le record de titre en Grand Chelem en tant que mère codétenu par Margaret Smith Court. Le 14 février 2011, elle devint la première mère numéro 1 mondiale de l'histoire du tennis.

Pages équivalentes