Jean-Baptiste-Victor Lenormand (1789-1878)

Illustration de la page Jean-Baptiste-Victor Lenormand (1789-1878) provenant de Wikipedia
Pays : France
Sexe : masculin
Naissance : 1789
Mort : 21-12-1878
Activité commerciale : Imprimeur libraire
Note :
Imprimeur ; imprimeur du Roi (1823-1830) ; peut-être aussi libraire. - Fils de l'imprimeur-libraire parisien Jean-Baptiste-Étienne-Élie Lenormand (1765-1832), dit "Le Normant père". Beau-frère du libraire parisien Nicolas Pichard. Édite "Le Conservateur" (oct. 1818 - mars 1820). Breveté imprimeur le 11 juin 1823, en succession de son père qui se démet en sa faveur. Imprime, comme lui, le "Journal des débats". Lors des Trois Glorieuses (27-29 juillet 1830), il doit congédier ses ouvriers, faute d'activité. En 1833 ou peu après, il acquiert l'hôtel de Chambon, sis rue du Cherche-Midi, n° 95. En déc. 1836, il est nommé membre de la commission des imprimeurs, réunie pour lutter contre la contrefaçon belge. Semble être toujours en activité en 1876. Testaments en 1873 et 1878. Décédé à Paris en déc. 1878
Son père Jean-Baptiste-Étienne-Élie Lenormand puis la veuve de celui-ci continuent d'exercer la librairie à la même adresse, rue de Seine, n° 8, jusqu'en 1845 au moins
Autres formes du nom : Jean-Baptiste-Victor Le Normand (1789-1878)
Le Normand fils (1789-1878)
Jean-Baptiste-Victor Le Normant (1789-1878)
Le Normant fils (1789-1878)
Jean-Baptiste-Victor Lenormant (1789-1878)
ISNI : ISNI 0000 0001 3898 8446

Jean-Baptiste-Victor Lenormand (1789-1878) : œuvres (19)

Lithographe présumé (1)

Une famille au temps de Luther, Moniteur des théâtres Pl. 2.e

Imprimeur (1)

Cour de cassation. Plaidoyer pour M. l'abbé Duclaux, supérieur des séminaires de Saint-Sulpice ; contre M. le marquis d'Espinay Saint-Luc et madame la comtesse de Persan. Question relative à la remise des biens non-vendus des emigrés.

Voir aussi (4)