Scone

Pays :France
Création :200.
Note :
Groupe de musique traditionnelle celtique

Ses activités

Groupe vocal et instrumental1 document

  • Si morag

    Description matérielle : 1 disque compact
    Description technique : Texte des chansons
    Description : Distribution : Détail des interprètes
    Note sur l'enregistrement : Fégréac (Loire-Atlantique). - fr. - Studio epona. - 20090000
    Texte des chansons
    Édition : [Saint Sulpice Le Verdon (Vendée)] : Laoun sharki , [DL 2012]
    Enregistrement : 2009-01-01 - France - Fégréac (Loire-Atlantique) - Studio epona

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb427705730]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

  • L'atelier de data.bnf.fr vous propose un espace expérimental, pour découvrir ses données. Frises chronologiques, cartes, galeries d'images vous conduisent vers les ressources de la BnF.

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Si morag [Enregistrement sonore]. Co-Le Label CO AJ39

Biographie Wikipedia

  • Scone (en écossais : Sgàin ; en moyen irlandais : Scoine) est un village d'Écosse, dans la région de Perth and Kinross. À Scone se trouvait la Pierre du destin, dite aussi Pierre de Scone, sur laquelle les rois d'Écosse étaient couronnés. La pierre fut emmenée comme butin de guerre à Westminster par le roi Édouard Ier d'Angleterre en 1296.Mais les rois écossais continuèrent à se faire couronner à Scone, jusqu'à Charles II, en 1651.Au début du XIIe siècle, Alexandre Ier d'Écosse construisit à Scone une abbaye pour y conserver la Pierre du destin. L'endroit servit aussi de résidence royale. Un village médiéval, Old Scone, se développa peu à peu autour de l'abbaye.Mais au XIXe siècle, l'ensemble fut rasé par le comte de Mansfield pour construire le château actuel. Et un nouveau village — New Scone — fut construit en 1805, à deux kilomètres à l'ouest de l'ancien. Il comprend de nos jours 4 000 habitants et fait partie de la banlieue de Perth.La Pierre du destin a été rétrocédée à l'Écosse le 15 novembre 1996. Elle est désormais exposée au château d'Édimbourg. Portail de l’Écosse Portail de l’Écosse

Pages équivalentes