Isoroku Yamamoto (1884-1943)

Image non encore disponible
Pays :Japon
Langue :japonais
Sexe :masculin
Naissance :Nagaoka (Japon), 04-04-1884
Mort :Iles Salomon, 18-04-1943
Note :
Amiral de la marine impériale japonaise. - Stratège militaire. - Vice-ministre de la Marine (en 1936). - Commandant en chef des forces navales japonaises (à partir de 1939). - A organisé et dirigé l'attaque contre la base navale américaine de Pearl Harbor (7 décembre 1941). - Meurt lors d'un raid américain visant à l'éliminer, baptisé "Opération vengeance" (18 avril 1943)
Domaines :Art et science militaires
Autres formes du nom :五十六 山本 (1884-1943) (japonais)
Yamamoto Isoroku (1884-1943) (japonais)
山本 五十六 (1884-1943) (japonais)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 8349 8414

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Isoroku Yamamoto (1884-1943)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Web NDL Authorities, 2013
    JaBA
  • BnF Service japonais, 2013-08-23

Autres formes du nom

  • 五十六 山本 (1884-1943) (japonais)
  • Yamamoto Isoroku (1884-1943) (japonais)
  • 山本 五十六 (1884-1943) (japonais)
  • Isoroku Yamamoto (1884-1943)
  • Isoroku Sadayoshi Yamamoto (1884-1943)
  • Yamamoto (Amiral, 1884-1943)
  • Amiral Yamamoto (1884-1943)

Biographie Wikipedia

  • L’amiral Isoroku Yamamoto (4 avril 1884 – 18 avril 1943) est une personnalité marquante de la Seconde Guerre mondiale en commandant les forces navales japonaises pendant la première partie de la campagne du Pacifique. Il a organisé et dirigé l'attaque surprise contre Pearl Harbor.Il est généralement considéré comme un stratège brillant à la vision acérée (tacticien de Pearl Harbor, il avait très vite compris le potentiel des porte-avions et des sous-marins ; il avait aussi prédit que la supériorité japonaise ne durerait que six mois à un an dans le Pacifique ; la bataille de Midway, six mois après Pearl Harbor en fut le tournant). Sa fidélité à l'Empire fut indéfectible malgré sa claire perception de l'issue tragique qui serait celle des ambitions japonaises dans le Pacifique.Il mourut le 18 avril 1943, lorsque le bombardier qui le transportait et son escorte furent attaqués par une escadrille américaine, avertie du voyage après avoir percé le code de transmission japonais.

Pages équivalentes