Rafael Correa

Image non encore disponible
Pays :Équateur
Langue :français
Sexe :masculin
Note :
Économiste. - Président de la République de l'Équateur depuis 2006 (en 2013)
ISNI :ISNI 0000 0001 1959 023X

Ses activités

Auteur du texte1 document1 document numérisé

  • De la république bananière à la non-république

    pourquoi la révolution citoyenne

    Description matérielle : 1 vol. (20 p.)
    Description : Note : Composé essentiellement d'articles universitaires écrits par l'auteur entre 1993 et 2005 et retravaillés. - La couv. porte en plus : "Équateur" et "Rafael Correa, président de la république d'Équateur". - Notes bibliogr. et webliogr.
    Édition : Paris : les Éd. Utopia , DL 2013
    Traducteur : Marion Barailles
    Préfacier : Edgar Morin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43712271v]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Rafael Correa

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • De la république bananière à la non-république : pourquoi la révolution citoyenne / Rafael Correa ; préface d'Edgar Morin ; traduit de l'espagnol par Marion Barailles, DL 2013 (Texte imprimé)

Biographie Wikipedia

  • Rafael Vicente Correa Delgado est un économiste et homme d'État équatorien, né le 6 avril 1963 à Guayaquil, la plus grande ville équatorienne. Le 26 novembre 2006, il remporte l'élection présidentielle et est investi officiellement dans cette fonction le 15 janvier 2007.Après l'adoption en septembre 2008 d'une Constitution d'inspiration socialiste, des élections générales sont organisées. Le 26 avril 2009, il remporte dès le premier tour l'élection présidentielle anticipée avec 52 % des voix. Il est donc réélu pour un second mandat de quatre ans se terminant en 2013, puis pour un troisième mandat se terminant en 2017. La constitution ne lui permettra pas de se représenter pour un quatrième mandat mais une nouvelle modification des textes ouvre la voie à une réélection indéfinie.

Pages équivalentes