Kuo Shen (1031-1095)

Image non encore disponible
Pays :Chine
Langue :chinois
Sexe :masculin
Naissance :1031
Mort :1095
Note :
Auteur de "Meng xi bi tan"
Autres formes du nom :括 沈 (1031-1095)
Shen Kuo (1031-1095)
ISNI :ISNI 0000 0000 8358 2827

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Meng xi bi tan

    Description matérielle : 1 vol. (7-3-330 p.)
    Édition : Chang sha shi : yue lu shu she , 1997. - Chang sha shi : yue lu shu she , 1997 : 岳麓书社 , 1997

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37321126g]
  • Meng xi bi tan quan yi

    wen bai dui zhao

    Description matérielle : 1 vol. ([26]-452 p.)
    Édition : Cheng du : Ba Shu shu she , 1996. - Cheng du : Ba Shu shu she , 1996 : 巴蜀書社 , 1996
    Traducteur : Wen Ze Li (1947-....), Hong ze Wu

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43727335p]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Meng xi bi tan quan yi [Texte imprimé] : wen bai dui zhao / Shen Kuo zhu ; Li Wen ze, Wu Hong ze yi. - Cheng du : Ba Shu shu she, 1996.
  • BN MSS, 2016-12-28

Autres formes du nom

  • 括 沈 (1031-1095)
  • Shen Kuo (1031-1095)

Biographie Wikipedia

  • Shen Kuo (chinois : 沈括 ; pinyin : Shěn Kuò, Wade-Giles Shen K'uo, EFEO Chen K'ouo), Shen Guo, Shen Kua ou encore Shen Gua, né en 1031 à Hangzhou et mort en 1095 à Zhenjiang, est un scientifique polymathe chinois, fonctionnaire gouvernemental sous la dynastie Song (960-1279)Homme d'esprit universel, il fut notamment géologue, astronome, mathématicien, cartographe, inventeur, météorologue, agronome, ethnographe, zoologiste, botaniste, ingénieur en hydraulique, pharmacologue, encyclopédiste, poète, musicien, diplomate, général, chancelier académique, ministre des finances et inspecteur des services de l'État. Il fut également responsable du Bureau de l'Astronomie à la cour des Song, ainsi qu'adjoint du ministre de l'Hospitalité impériale.Shen fut un inventeur prolifique qui, dans son livre Mengxi Bitan (夢溪筆談, « Discussions de pinceau depuis un petit ruisseau de rêve ») de 1088, décrivit de nouveaux outils et instruments tels que le compas à aiguille magnétique, la sphère armillaire, le gnomon, le télescope, la forme de radoub, l'écluse à poids et la chambre noire. Il développa également des procédés de typographie. Il participa aux recherches astronomiques de son époque par ses travaux sur le vrai Nord, la description d'orbites célestes (Lune, planètes), s'intéressa à la formation de la Terre, à la géomorphologie et à l'évolution du climat.Outre la poésie et les sciences, il écrivit aussi sur la divination et le surnaturel, commentant d'anciens textes taoïstes et confucéens.Si son livre Mengxi Bitan ainsi que quelques de ses poèmes nous sont parvenus, une grande partie de ses écrits a été perdue.

Pages équivalentes