Le Censeur universel anglois

Langue : français
Titre complet : Le Censeur universel anglois, ou Revue générale, critique et impartiale de toutes les productions angloises sur les sciences, la littérature, les beaux-arts, les manufactures, le commerce, &c, &c. : Ouvrage périodique, tiré et traduit de différents journaux, magasins, et autres papiers publics anglois... Dédié et présenté à Madame...
Date de création : 1785
Fin de publication : 1787
Périodicité : Hebdomadaire
Numéros : Tome I - Tome VII
Tirage : Avec un prospectus, portant approbation et permis d'imprimer du 28 octobre 1783 (4 p. in-8 ; il s'agit d'un premier projet de publication, retardé par des négociations avec le "Journal des savans", cf ms. Bnf Fr. 21865 fol. 124) [Princeton University] ; un prospectus, portant permis d'imprimer du 17 juin 1785 (4 p. in-8) [Newberry Library] ; Un "Avis", portant permis d'imprimer du 2 juin 1786 ([2] p. in-4 ; on y mentionne que "depuis le mois de janvier dernier M. de Sauseuil n'a plus aucune part au privilège, à la rédaction et à la composition" du journal) ; un prospectus de [décembre 1786] (4 p. in-8 ; annonçe le passage au format in-8 à partir de janvier) ; un "Avis" imprimé au 2e plat de couverture du n° 78 (30 décembre 1786) reprenant en partie le texte du prospectus précédent ; une lettre-circulaire aux libraires de [janvier] 1787, signée Lagrange ([2] p. in-8)###Adresse figurant à la fin des numéros : "Le bureau de la souscription est ouvert... chez l'auteur, rue du Roule, à Paris, n° 8, au magazin général de MM. Windsor père, fils et compagnie, &c. On peut aussi s'abonner chez Guillot, libraire..." (3-21 juillet 1785) ; "... chez l'auteur, rue de la Feuillade, n° 3, au magazin de MM. Windsor... et chez Guillot..." (22 juillet-3 décembre 1785) ; "... chez l'auteur, rue Pierre Sarrazin, à Paris, n° 12, et chez Guillot..." (4-31 décembre 1785) ; "... chez l'auteur, au magazin... de MM. Windsor, rue de la Feuillade, n° 3, et chez Guillot..." (21 janvier-XX juin 1786) ; "... chez l'auteur, au magazin... de MM. Windsor... et chez Royez..." (1er juillet-2 décembre 1786) ; "... chez M. Windsor... & chez Lagrange, libraire..." (16-30 décembre 1786) ; "... chez Lagrange, libraire..." (9 décembre et prospectus de décembre 1786)
Contributeurs : "Par le chevalier de Sauseuil et une société de gens de lettres" (Tome I) ; "Par M. de Labaume, & une société de gens de lettres" (Tome III-IV). - Labaume aurait été chargé de la rédaction dès janvier 1786 ; son retrait, annoncé à la fin de la 125e livraison du 24 novembre 1787, entraîne la suspension du journal, et probablement sa cessation définitive : aucune collection connue ne comporte de n° postérieur ; le journal est encore proposé à la souscription fin 1788 par le libraire d'Orléans Couret de Villeneuve (annonce dans le "Journal général de l'Orléanais" du 5 décembre 1788), mais sous un titre correspondant à celui du début de l'année 1787
Note : Notice rédigée d'après la collection BnF [Z-4818-4820 et Z-23041, les t. IV-VII numérisés d'après l'exemplaire de la bibliothèque de l'University of California, et des informations sur l'exemplaire de l'Universitätsbibliothek Augsburg
ISSN : 2425-7125
Version numérisée : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327385076/date
Autre forme du titre : Le Censeur universel anglois, ou Revue générale, critique et impartiale de toutes les productions angloises sur les sciences, la littérature, les beaux-arts, les manufactures, le commerce, &c, &c.

Auteurs liés à ce périodique (2)

Voir aussi (1)

Citer la page

Télécharger les données